Seychelles: 50 nouveaux marins testés positifs au COVID-19, ce qui porte le total à 59 cas

Cinquante autres membres d'équipage de la flotte espagnole pêchant le thon dans les eaux des Seychelles ont été testés positifs au COVID-19, portant le total à 59, a déclaré vendredi le département de la santé.

Il a déclaré avoir prélevé des échantillons sur 198 marins et avoir obtenu 146 résultats. Des tests sont en cours sur 52 autres ; ces résultats seront mis à jour samedi.

Le commissaire à la santé publique, Jude Gedeon, a déclaré lors d'une conférence de presse que les 59 marins qui ont été testés positifs sont en isolement sur trois des navires de la flotte qui ont été transformés en centres d'isolement pour faire face à la situation.

Ils sont sous la surveillance d'un médecin et disposent de toutes les installations nécessaires pour gérer la situation.

"Pour l'instant, aucun d'entre eux ne présente des symptômes du COVID-19, mais si l'un d'entre eux devait en présenter, il serait transféré à l'hôpital de Persévérance pour y être soigné", a déclaré M. Gedeon.

Les 59 marins sont originaires de Côte d'Ivoire, du Bénin, du Burkina Faso, du Sénégal et du Ghana.

Avant de venir aux Seychelles, ils ont été testés au Sénégal et en Côte d'Ivoire et leurs résultats se sont révélés négatifs, ce qui leur a permis d'obtenir le certificat COVID-19 qui est une condition d'entrée aux Seychelles, un archipel de l'Océan Indien occidental.

M. Gedeon a déclaré que le ministère de la santé faisait de son mieux pour découvrir ce qui n'a pas fonctionné et où.

"Ces hommes ont tous été testés dans des laboratoires accrédités par l'Organisation mondiale de la santé dans les deux pays. Ils ont été testés dans les laboratoires de l'Institut Pasteur, de renommée internationale, et nous collaborons avec l'OMS", a-t-il déclaré.

Outre les 204 membres d'équipage de la flotte, neuf Seychellois travaillent comme observateurs de l'Autorité des pêches des Seychelles.

M. Gedeon a déclaré que les Seychellois n'ont eu peu de contacts avec les marins qui ont été tests positifs, mais qu'à titre de précaution, ils ont été placés en quarantaine dans les installations de l'hôtel Beau Vallon Bay.

La possibilité de rapatrier les membres d'équipage qui ont été testés positifs est une option que les autorités sanitaires des Seychelles et l'agent de la compagnie maritime envisagent.

"Nous devrons tout d'abord trouver une compagnie aérienne qui soit prête à les embarquer. Ensuite, ils devront être acceptés dans les pays où ils transitent et même dans leur propre pays d'origine, nous devrons obtenir la garantie qu'ils y seront acceptés ; avant de pouvoir procéder au rapatriement", a déclaré le commissaire à la santé publique.

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.