Congo-Brazzaville: Tests de COVID-19 - Le choix de l'opérateur questionné

Les autorités ont instauré un dépistage obligatoire aux frontières aériennes du pays pour lutter contre le coranavirus. Mais les conditions d'attribution du marché interrogent.

La société civile se félicite de cette mesure, mais déplore deux choses : le fait, d'abord, que le coût de ces tests ne soit pas pris en charge par le gouvernement mais par les voyageurs.

Ensuite, le manque de transparence sur les conditions du choix de l'opérateur retenu pour effectuer ce test, la société DEl Biotechnologie. Y a-t-il eu un appel d'offre ? Quelle est l'expérience de cette entreprise dans le domaine ?

Christian Mouzeo, coordinateur de l'organisation « Publiez ce que vous payez » au Congo-Brazzaville, se dit inquiet et demande des explications aux autorités.

nous n'avons pas vu le processus qui a conduit à la sélection de cet opérateur, on ne sait rien des conditions techniques et financières qui leur a proposées, est-ce que cela a été intégrée .

Si à la base ce recrutement ne s'est pas fait dans les conditions recommandées en ce qui concerne la passation de marché, nous craignons que cela soit quelqu'un qui n'a pas la compétence nécessaire pour pouvoir faire ce travail

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.