Togo: Les producteurs de Tône tiennent la bonne formule d'assaisonnement des engrais

Tout ceci est à mettre à l'actif de la caravane de sensibilisation sur l'utilisation de la plateforme digitale interactive fertitogo.tg organisée par l'Institut Togolais de Recherche Agronomique (ITRA) et le MAPAH (Ministère de l'Agriculture, de la Production animale et halieutique). Cette mission a pris fin Vendredi à Dapaong, dans la préfecture de Tône (région des Savanes).

Entre autres éléments ayant meublé cette étape de la mission dans le Tône, il a été question d'amener les producteurs de cette localité, et comme ce fut déjà le cas à Lama-Tessi, Pagouda et Sadori, à s'accorder sur le fait que désormais pour cultiver la terre et disposer d'un bon rendement, il faudra se référer aux résultats de la carte de fertilité des sols agricoles du Togo via la plateforme fertitogo.tg.

En fait, il s'agit de résultats qui sont accompagnés de recommandations. Et grâce aux explications des techniciens de l'ITRA, il en est ressorti que pour obtenir dans cette localité du territoire togolais, « 2 tonnes de Soja à l'hectare par exemple, il faut 4 sacs d'engrais NPK et 1 sac d'urée ; pour 10 tonnes de tomate à l'hectare, il faut 6 sacs de NPK ; pour 3 tonnes de riz, il faut 5 sacs NPK et 1,5 sac d'urée ».

Et le gouvernement est bien en phase avec ces données de Fertitogo en mettant à disposition des agriculteurs togolais pour cette campagne agricole 2020-2021, 120 000 tonnes d'engrais dont 40 000 tonnes d'Urée 46%N et 80 000 tonnes de NPK15-15-15 et des biofertilisants.

Cette mission est saluée par le préfet de Tône qui a exprimé sa gratitude au gouvernement et ses partenaires notamment la Fondation OCP, l'UM6P et la FAO pour ce travail abattu pour rendre plus important le rendement des producteurs togolais.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.