Congo-Kinshasa: Après audition, Célestin Tunda a été libéré

Après plusieurs heures d'audition au parquet général près la Cour de Cassation, Le vice premier ministre et ministre de la Justice Célestin Tunda a été relaxé dans la soirée de samedi 27 juin 2020.

Peu avant de rentrer chez lui, le vice premier ministre a fait escale au siège du Parti du peuple pour la reconstruction et le développement(PPRD) où il a été applaudi par les membres du parti.

Son interpellation est intervenue dans l'après-midi de samedi 27 juin à son domicile à Kinshasa par les éléments de la Police Nationale. Les sources proches de la Cour de cassation et celles de la Présidence ont confirmé l'information.

Son arrestation serait liée au fait d'avoir transmis au Parlement des avis non validés par le gouvernement sur des nouvelles réformes de la justice proposées par les députés Aubin Minaku et Gary Sakata.

Cette réforme, si elle est adoptée renforcerait entre autres le pouvoir d'injonction du ministre de la Justice, en lui permettant de sanctionner par mesures conservatoires les magistrats coupables.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.