Algérie: Réforme du système éducatif - Les syndicats du secteur auront leur "mot" à dire avec les autres acteurs

Alger — Le ministre de l'Education nationale, Mohamed Ouadjaout a assuré, samedi à Alger, que les syndicats du secteur auront, avec l'ensemble des autres acteurs aux différents niveaux d'application de la politique de l'éducation, «leur mot» à dire ,à travers les assises de diagnostic et d'évaluation autour de la méthodologie de réforme du système éducatif, prévues prochainement.

Lors d'une rencontre de prise de contacts avec les représentants de huit nouveaux syndicats agréés, Ouadjaout a indiqué que le ministère «ambitionne d'asseoir la tradition de la participation effective à l'édification d'un nouveau système éducatif, dans des cadres consacrant le diversité la différence, qui sont, pour nous, des atouts à même d'enrichir le débat et de nous permettre de bâtir un système éducatif rassembleur et consensuel».

M.Ouadjaout a également affirmé, à l'occasion, que son secteur «se tient à équidistance de tous les syndicats agréés et considère que chacun d'eux peut apporter un plus et constituer une force de proposition non négligeable ».

Après avoir rappelé que les assises de la réforme du système éducatif seront «l'amorce d'un dialogue national inclusif», le ministre a ajouté que le secteur ambitionnait, à travers cette démarche qui sera lancée à partir de la base (partant des établissements de l'éducation et de l'enseignement au niveau des wilayas, puis des conférences régionales pour aboutir à l'étape de la tenue des assises), de parvenir à un diagnostic commun de la situation actuelle de l'Ecole et de connaître les points forts et points faibles, et partant, formuler des avis, des propositions et une vision de l'Ecole à laquelle nous aspirons, tout en tirant profit des plus importantes approches réussies en matière de réforme de l'éducation.

Le Premier responsable du secteur a saisi , en outre, l'opportunité de la rencontre pour réaffirmer sa disponibilité et celle de son secteur à travailler, de concert avec tous les partenaires, au nombre de 20 à ce jour, en toute «transparence», en se mettant à l'écoute des préoccupations et questions soulevées, en vue d'une recherche «commune» des solutions à même d'y remédier dans le cadre d'«un dialogue sérieux et responsable ».

Il a, dans ce contexte, fait état de la volonté de resserrer les rangs de l'ensemble du corps enseignant et des partenaires sociaux afin de "réaliser notre aspiration commune à l'amélioration du niveau de l'école algérienne et de la consécration du pluralisme syndical, ce qui aura un impact positif sur le dialogue social, en favorisant un climat social serein et stable qui permettra de poursuivre les efforts de développement socioéconomique du pays".

Lors de la rencontre, le Syndicat des inspecteurs de l'éducation nationale (SIEN), le Syndicat national des personnels de l'intendance de l'Education (SNPIE), le Syndicat national des superviseurs et des adjoints de l'Education (SNSAE), le Syndicat national des superviseurs de l'Education, le Conseil national autonome des directeurs de lycée (CNADL), le Syndicat national autonome des conseillers de l'Education (SNACE), l'organisation algérienne des professeurs de l'Education et le Syndicat national des directeurs des établissements primaires (SNADEP) ont reçu la mouture relative aux assises envisagées aux fins de débat et d'enrichissement.

Le ministère de l'Education nationale a annoncé récemment un projet de réforme du système éducatif à travers des assises de diagnostic et d'évaluation pour l'amorce d'un dialogue national inclusif visant à tracer une feuille de route pour une réforme profonde du secteur avec la participation de toutes les parties concernées.

Les principaux axes de ces assises sont l'évaluation des anciennes réformes initiées dans le secteur de l'éducation, la méthodologie de réforme et les niveaux d'analyse et de synthèse des rapports, sachant que la mouture comporte également les réponses aux préoccupations soulevées par les syndicats et les partenaires lors des rencontres bilatérales organisées avec le ministre du 20 février au 12 mars dernier.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.