Tunisie: Le CA a l'epreuve - Les dossier Serge et Rostand refont surface

28 Juin 2020

Pas de répit pour le Club Africain. Les affaires, encore les affaires !

Alors que les tenants clubistes s'activent à rassembler et à assainir dans l'optique d'une douce transition et d'une alternance qui puisse déboucher sur l'intronisation d'un nouveau bureau, voilà que le dossier des deux joueurs camerounais refait surface. Ainsi, récemment, la commission des litiges relevant de la Fifa a saisi l'exécutif clubiste en rapport avec le dilemme concernant le tandem Didier Rostand-Nicolas Serge.

Antérieurement, par le biais de leur agent et de leur conseil juridique, les deux joueurs avaient affirmé haut et fort qu'ils n'ont paraphé aucun document stipulant leur intention de résilier leurs contrats respectifs.

Les deux « lionceaux » accusent ainsi le CA de falsification, faux et usage de faux. Il n'en fallait pas plus pour que l'avocat des deux joueurs joigne l'acte à la parole, « recommandant » au cercle de Zurich de sanctionner lourdement le club de Bab Jedid. Techniquement, dans une lettre adressée à la commission de discipline de la Fifa, l'avocat en question exige, non seulement une suspension de 12 mois à l'encontre du président du CA, mais aussi une sanction radicale, soit la rétrogradation des Clubistes en cette année du centenaire (ambiance!).

Les Clubistes s'activent !

Ce faisant, le CA n'est pas resté de marbre et a vite fait de réagir.

Les Clubistes accusent à leur tour les deux joueurs en question de fraude et d'extorsion de fonds ! Une action aurait même été enclenchée par le biais d'une procédure judiciaire, et une missive a été adressée à la Fifa qui devra à son tour statuer en l'état. Selon certaines indiscrétions, le CA aurait même pris attache avec les autorités camerounaises en vue de trancher le nœud gordien. Attendons voir.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.