Tunisie: Le port de la ceinture de sécurité et du casque au centre de la campagne de prévention routière

Tunis — La campagne de prévention routière "vacances en sécurité" démarrera mercredi 1er juillet prochain, et se poursuivra pendant les deux mois de juillet et août. Elle aura pour objectif la réduction du nombre de décès de 25%, par rapport à l'année dernière, selon Oussama Mabrouk, chargé de l'information à l'Observatoire national de la sécurité routière.

Cette campagne qui aura pour slogan "votre sécurité est notre responsabilité" portera sur deux axes dont le premier portera sur la sensibilisation durant le mois de juillet, aux dangers de l'excès de vitesse et l'importance de mettre la ceinture de sécurité alors que le deuxième axe sera dédié durant le mois d'Août, aux motocycles et l'importance du port du casque dont la contribution à la réduction de nombre de morts est de l'ordre 40% et à la limitation des blessures graves est de 70% au moment des accidents.

D'après Mabrouk, le volet de la sensibilisation sera pris en charge par la société civile aux niveaux de toutes les routes pendant que les agents de la garde nationale et de la police se chargent de l'application de la loi et de la sanction des contrevenants.

Une conférence de presse se tiendra lundi 29 juin, au siège de l'Observatoire pour présenter les différents détails de cette campagne.

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.