Congo-Kinshasa: Indépendance et social - Le Chef de l'Etat disposé à accompagner les magistrats

Le Chef de l'Etat, Félix Antoine Tshisekedi, a échangé hier dimanche 28 juin à la Cité de l'Union Africaine, avec des représentants des syndicats des magistrats. Selon le compte rendu fait à la presse par leur porte-parole, deux points étaient à l'ordre du jour : les trois propositions des lois portant réforme de la justice déposées par deux députés à l'Assemblée nationale et les conditions socioprofessionnelles des magistrats.

S'agissant du premier comme du second point, a-t-il indiqué, le Président de la République a manifesté une grande capacité d'écoute à leurs plaidoyers, promettant de les accompagner pour garantir l'indépendance de la justice, condition sine qua non de l'émergence de l'Etat de droit, fondé sur la justice distributive, l'indépendance du pouvoir judiciaire des pouvoirs exécutif et législatif.

Le Président de la République a pris aussi l'engagement, a souligné le délégué des syndicats des magistrats, de faire tout son possible en vue de l'amélioration des conditions sociales et professionnelles des magistrats.

Selon le même interlocuteur de la presse, la dénonciation des trois propositions des lois initiées par Aubin Minaku et Garry Sakata n'est pas l'affaire des magistrats seuls mais de la Nation tout entière car sans une magistrature indépendante, il est impossible de bâtir un Etat de droit.

En ce qui concerne particulièrement les magistrats, a-t-il rappelé, leur combat pour l'indépendance de leur secteur a porté ses fruits en 2006, en marge de la promulgation de la nouvelle Constitution adoptée par référendum populaire et consacrant cette situation. Par conséquent, l'ensemble du peuple congolais devrait se ranger derrière les magistrats pour préserver cette option.

Il s'est réjoui, enfin, de la disponibilité du Chef de l'Etat à les recevoir car leur dernière rencontre avec un Président de la République remonte à l'époque de Mobutu, en 1991, soit il y a 29 ans. Kimp

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Phare

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.