Cote d'Ivoire: Accès à l'eau potable - 2,2 milliards de FCfa investis pour soulager les populations de Boundiali et Tengrela

Garantir l'accès des populations de la région de la Bagoué à l'eau potable. C'est tout le sens de la visite du ministre de l'Hydraulique Laurent Tchagba dans cette partie nord du pays où il a procédé au lancement officiel, le 27 juin, dans les localités de Boundiali et Tengrela des travaux d'installation de quatre Unités compact dégremont (Ucd).

Le coût total de ces ouvrages (deux à Boundiali pour 1005 000 000) et (deux dans la localité de Tengrela pour 1 222 000 000) s'élève à plus de 2, 2 milliards de F Cfa, financé par Eximbank Chine.

Pour la circonstance, le ministre de l'Hydraulique a bénéficié du soutien de ses collègues de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la pauvreté, Mariatou Koné, par ailleurs maire de Boundiali et de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme, Bruno Nabagné Koné ; tous deux natifs de la région de la Bagoué.

En ce qui concerne la ville de Boundiali, Laurent Tchagba s'est réjoui de ce que cette unité (Ucd) de traitement d'eau permettra de soulager une population estimée à 69 304 habitants dont le besoin quotidien est de 5900 m3/ jour contre 2800 m3/jour actuellement ; soit un déficit de 53%.

« Dans la capitale de la Bagoué, l'installation des deux Ucd, (d'une production de 4000m3/ jour) viendra s'ajouter aux 2800 m3 jour de l'ancienne station pour faire passer la production d'eau potable de Boundiali à 6800 m3/jour. Ce qui permettra le rétablissement de la continuité du service pour toute la population 24/24 », a rassuré le ministre.

Pour l'émissaire du gouvernement, cette journée est le témoignage de l'engagement des pouvoirs publics d'être toujours aux côtés des laborieuses populations, même des zones les plus reculées du territoire national.

« Nous sommes toujours déterminés à approvisionner l'ensemble de la population rurale en eau potable.

Le Programme social du gouvernement est véritablement en marche, le processus de réparation, de réhabilitation et de maintenance des 21000 pompes à motricité humaine est en cours sur toute l'étendue du territoire national », a-t-il soutenu.

Il a également égrené les nombreuses actions entreprises par le gouvernement en faveur des populations dans le cadre du Programme Eau pour tous.

Il a cité, entre autres, le lancement du projet d'Amélioration des performances techniques et financières du secteur de l'eau (Aptf) afin de résoudre le problème d'eau dans 155 sous-quartiers non canalisés du grand Abidjan, l'inauguration de la nouvelle station de traitement d'eau potable à Tiassalé, le lancement des travaux de renforcement de l'alimentation en eau potable de Bouaké et des localités environnantes.

Le maire de Boundiali, Mariatou Koné, note que le lancement des travaux des Ucd ouvre des perspectives heureuses d'alimentation en eau potable dans la Bagoué. « Vous m'aviez fait la promesse de venir, ici, après le Ramadan apporter une solution.

Aujourd'hui, vous êtes présent ; preuve que vous avez tenu cette promesse. Au nom des populations, je vous remercie M. le ministre, pour cet équipement qui viendra soulager nos ménages des récurrentes pénuries d'eau », a-t-elle affirmé.

La ministre n'a pas manqué de remercier le Président Alassane Ouattara et le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, pour la réalisation de chantiers pour le bien-être des populations. A savoir, le bitumage de voies, l'extension du réseau électrique, l'amélioration de la sécurité et de la protection civile.

La production de l'eau potable passera à 4850 m3/jour à Tengrela

La population du département de Tengrela, situé à quelques dizaines de km de Boundiali, non loin de la frontière malienne, est estimée à 47891 habitants. Au terme des travaux des deux Ucd dont le ministre de l'Hydraulique a procédé au lancement officiel, la production d'eau de la station passera de 850 m3/jour à 4850 m3/jour.

Comme à Boundiali, Laurent Tchagba a transmis à ses hôtes de Tengréla le message du gouvernement : garantir et combler en urgence le déficit sévère et chronique en eau potable des populations tant à Abidjan qu'à l'intérieur du pays.

Le président du Conseil général de la Bagoué, Siama Bamba et le maire de Tengrela, Ballo Bakari, ont exprimé leur gratitude au Chef de l'État et au gouvernement pour cet acte de portée sociale, qui marque la fin des pénuries d'eau dans cette ville frontalière.

« En effet, dès la fin de la saison des pluies, l'accès à l'eau potable devient un parcours du combattant pour nos populations. Avec les travaux que vous allez lancer tout à l'heure, cela sera bientôt un mauvais souvenir », s'est réjoui Ballo Bakari.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.