Congo-Kinshasa: Leçons d'une pandémie - 5. Égaux devant le COVID

Le Créateur l'avait institué. Des philosophes l'avaient prescrit. Mais le colonialistea feint de l'ignorer, obnubilé par la quête des territoires, l'asservissement des indigènes et la domination du monde. Seul le Covid-19 est venu lui rappeler que tous les êtres humains naissent égaux en droits.

On ne peut parler d'égalité des races sans évoquer d'une part, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen (France, 1789) et, d'autre part, la Déclaration universelle des droits de l'homme (Onu, 1948). Celle-là stipule que «Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits», tandis que la seconde proclame que «Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits».

Qu'en est-il du rapport entre l'égalité humaine et le Covid-19 ? Disons qu'il s'observe, en moins de cinq mois, que le Covid-19 s'est répandu dans tous les royaumes et toutes les républiques. Il a imposé son lot de misères à toutes les civilisations. Au 13 mai, 4,28 millions de cas de contaminations ont déjà été confirmés, 1,5 million guéris et 300 mille décès.

Donc, le Covid-19 n'épargne aucun continent. Est-ce pour cela qu'il semble rapprocher la race humaine ? En effet, des gestes de solidarité ont positivement ponctué le premier semestre de la pandémie. C'est visible au travers de l'offre de l'assistancebilatérale et multilatérale dans les domaines aussi divers que médical, technologique, financier, humanitaire.

Les pays semblent se rapprocher pour lutter ensemble contre l'ennemi commun. Alors, quelle attitudeadopteront-ils après le Covid-19 ? Pourquoi ne pas cultiver un nouveau modus vivendi pour survivre ensemble à une prochaine pandémie ?

En tout cas, l'ONU et le monde gagneraient en menant une réflexion du genre «Le Covid-19 a indistinctement frappé la planète. Hyper-industrialisés ou sous-développés, tous les peuples méritent respect».

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.