Sénégal: Déboulonnement de la statue Faidherbe - Abdoul Aziz Kébé vote oui

Le Délégué Général au pèlerinage à la Mecque au Sénégal, Abdou Aziz Kébé, n'est pas contre le déboulonnement de la statue Faidherbe à Saint-Louis. Hier, dimanche, il a exprimé son soutien au mouvement qui appelle à déraciner la dite statue, lors de l'émission Grand Jury sur la Rfm

A la question de savoir s'il est pour ou contre le déboulonnent de la statue, il a en effet répondu : « Pas seulement, parce que l'esclavage, la traite négrière et la colonisation font partie de notre histoire. Mais telle qu'on la raconte, est-ce que c'est notre histoire qu'on raconte ou c'est l'histoire du colonisateur ?

C'est l'histoire de ce dernier qu'on raconte et qu'on célèbre ». « Notre histoire, c'est la souffrance, c'est l'injustice, c'est une négation de note dignité humaine. On ne peut pas raconter cette histoire qui est la nôtre dans ses dimensions que nous ressentons et qui soit objective. Ce n'est pas seulement de l'émotion.

C'est la vérité... Je pense qu'il est temps que nous racontions nous mêmes notre histoire. Ca ne veut pas dire que nous nous en prenions aux Occidentaux parce que cette histoire qui est la nôtre, ceux qui l'ont fait ne sont plus vivants. Je soutiens ce mouvement », a-t-il dit.

Pour lui, « ce n'est pas une question de déboulonner ce monument, il faut décoloniser comment on raconte l'histoire. Il faut la raconter telle qu'elle s'est passée, comment nous l'avons ressentie, comment nous avons été ramenés à un rang inférieur par rapport à l'humanité... ».

Pour rappel, de nombreuses voix se sont levées au Sénégal pour déboulonner la statue du général français Louis Faidherbe à Saint-Louis et changer les noms des rues qui portent les noms des colons.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.