Congo-Brazzaville: L'école inclusive Emmaüs dotée de fournitures scolaires

La représentante de l'ONG italienne Communauté promotion et développement (CPS), Selenia Franca, a offert récemment ces fournitures à cette structure éducative située à Kintélé au nord de Brazzaville.

Le don a été composé de cahiers, crayons, stylos, boîtes de trombones, d'agrafes, d'agrafeuses, de chemises cartonnées, de ramettes de papier A4 ainsi que de papier bristol. Il s'inscrit dans le cadre du projet intitulé « Intégration scolaire et socio-professionnelle des personnes vivant avec handicap de Bacongo dans le premier arrondissement », financé par l'église vaudoise italienne. Au Congo, ce projet est exécuté par le Groupement des intellectuels et ouvriers handicapés du Congo (Giohac) en partenariat avec l'ONG italienne.

Selenia Franca a expliqué que l'organisation éprouve une satisfaction de travailler avec l'association dans ce projet en offrant des fournitures scolaires utiles aux enfants handicapés pour leur scolarisation. « Notre projet a commencé par mener les enquêtes pour avoir des informations fiables sur la population handicapée de Brazzaville. L'enquête a montré qu'il n'y avait pas de données correctes. D'où l'organisation a rédigé ce projet et proposé des activités qui consistent à soutenir des personnes vivant avec handicap sur la base de ces données », a déclaré Selenia Franca. Le CPS œuvre dans le domaine de l'alphabétisation en vue d'une insertion des enfants vivant avec handicap afin de leur permettre d'être actifs et de jouer un rôle dans la société, a-t-elle poursuivi.

Le vice-président de l'association Giohac, Philippe Mouyabi, a précisé que le choix porté à l'école inclusive s'explique par l'engagement de l'association «Viens et Vois » que dirige Emerson Massa à œuvrer dans le domaine de l'éducation de cette catégorie des personnes vulnérables. « Sur la composante "encourager l'intégration scolaire des enfants vivant avec handicap", les deux partenaires avaient convenu d'exécuter cette composante par un appui aux centres d'alphabétisation pour cette catégorie de personnes », a-t-il indiqué. Il a, par ailleurs, justifié la présence du groupement pour accompagner l'association dans son œuvre dont l'utilité publique n'est plus à démontrer pour vingt enfants aveugles, vingt-cinq adultes aveugles et deux cent trente enfants en difficulté scolaire.

Le président de l'association « Viens et Vois », Emerson Massa a, pour sa part, assuré ces partenaires de l'utilisation à bon escient des fournitures scolaires en faveur des enfants valides, aveugles et malvoyants de l'école inclusive. «Merci à vous nos partenaires pour cet apport, l'appui et l'accompagnement pour l'insertion des enfants vivant avec handicap visuel dans cette école. Ces fournitures ne seront jamais revendues dans les marchés publics de la ville capitale », a-t-il dit. Il a, en outre, émis le souhait à ses partenaires que le geste se multiplie pour le bien-être des personnes aveugles et malvoyantes.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.