Sénégal: Les autorités invitées à mener à terme le dragage du port de Kaolack

Kaolack — L'Amicale des amis du Port de Kaolack (centre) appelle les pouvoirs publics à mener à son terme le dragage de cette infrastructure dont les travaux, déjà lancés par le chef de l'Etat Macky Sall, tardent à démarrer effectivement.

"Nous sommes venus constater avec les populations que les bateaux qui étaient venus pour le dragage du Port ne sont plus là", a dit Cheikh Tidiane Tall, un membre de cette amicale, avant d'inviter "les autorités à mener à bon terme" le dragage de cette infrastructure.

Il s'adressait à des journalistes, mardi, à l'issue d'un rassemblement citoyen visant à faire le constat du départ des bateaux acheminés pour le dragage du Port de Kaolack.

"Les bateaux sont repartis à l'insu des populations et cette situation nous inquiète", a dit M. Tall, faisant part de son scepticisme quant au dragage du Port de Kaolack destiné à rendre à la ville son lustre d'antan.

La construction d'un pont à Foundiougne constitue aussi un motif d'inquiétudes, d'autant plus que selon M. Tall, "contrairement aux promesses, ce pont qui devait être mobile sera fermé".

Cela pourrait "entraver la navigation à destination de Kaolack, car le pont fixe ne le permettra pas", a-t-il indiqué.

Il a rappelé que le projet prévu à Foundiougne, dont l'étude d'impact avait été validée par les populations, avait prévu un pont mobile, a dit M. Tall.

Aussi l'Amicale des amis du Port de Kaolack entend-elle mener le combat pour le dragage du port de Kaolack, synonyme de renaissance pour cette ville, aux yeux de ses membres.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.