Centrafrique: Coup d'envoi de l'enrôlement des électeurs à Bangui

ONU/Nektarios Markogiannis
Des électeurs du quartier PK5 de la capitale, Bangui, après avoir voté lors du référendum constitutionnel en République centrafricaine, du 13 au 14 décembre 2015

En Centrafrique, après avoir reporté à plusieurs reprises le début de l'enrôlement des électeurs, l'Autorité nationale des élections, l'A.N.E annonce que cette opération va débuter à partir de ce mardi 30 juin au matin à Bangui avant de s'étendre au reste du pays.

Le porte-parole de l'ANE, qui explique que ces reports successifs ont été causés par un problème de configuration des tablettes qui serviront à enregistrer les électeurs - problème aujourd'hui réglé -, assure que cela n'aura pas d'incidence sur le calendrier déjà fixé.

Julius Rufin Ngouadé Baba, joint par Esdras Ndikumana du service Afrique de RFI, ne peut pas -pour le moment- dire exactement combien de temps prendra la première phase qui consiste à enregistrement et prendre les photos des Centrafricains en âge de voter, alors que questions se posent dans certaines zones comme Ndélé et Birao. « N'oublions pas le contexte lié à la République centrafricaine, nous explique t-il : il y a d'énormes aléas liés à la sécurité, dûs à l'accès à certaines localités du pays, dûs à beaucoup d'autre problèmes ! »

Julius Rufin Ngouadé Baba: les aléas nous ont obligé à réviser le calendrier...

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.