Sénégal: L'ONG Save The Children au chevet de 3.727 ménages vulnérables de Kaffrine

Kaffrine — L'ONG Save the Children a lancé lundi, la deuxième phase de distribution d'une aide financière destinée aux 3.727 ménages vulnérables des départements de Malem Hodar, Birkelane et Kaffrine, en réponse au déficit alimentaire résultant de l'arrivée tardive de l'hivernage de l'année dernière et des effets de la maladie à coronavirus, a constaté l'APS.

"Nous venons d'assister au démarrage de la deuxième phase d'un projet de transfert de cash dirigée par l'ONG Save the children dans le cadre d'un projet appelé ARC REPLICA", a expliqué l'adjoint au gouverneur de Kaffrine chargé des affaires administratives, Abou Bâ.

Près de 3.200 ménages ont été ciblés dans la première phase de distribution de cette aide financière aux ménages vulnérables de la région de Kaffrine, a-t-il rappelé.

M. Bâ estime que cette initiative est "très importante", soulignant que "des études ont montré qu'il y avait des prémices d'insécurité alimentaire" dans certaines zones de la région de Kaffrine.

"Cette intervention de l'ONG Save The Children va permettre de régler beaucoup de difficultés dans des zones rurales de la région de Kaffrine avec cette pandémie mais également le retard dans l'hivernage de l'année dernière", a salué Abou Bâ.

"3727 ménages soit 44.000 personnes ont reçu de l'aide consistant en des transferts monétaires d'un montant de 5.000 FCFA par personne par ménage (avec un plafond de 40.000 FCFA)", a fait savoir le coordonnateur du projet ARC REPLICA pour l'ONG Save the children dans la région de Kaffrine, Mamadou Sow.

Il a précisé que cette initiative "s'inscrit dans un partenariat entre la Mutuelle panafricaine de gestion de risques (ARC) et des membres du réseau Start Network".

Les membres de ce réseau (Catholic Relief Services, Action contre la faim, Oxfam, Plan International, World Vision et Save the Children), "agissent ensemble aux côtés du Gouvernement sénégalais en amont de la période de soudure".

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.