Cote d'Ivoire: Des militants Rhdp brutalisés à Zouan Hounien - On peut être président de parti et aller en prison

En partance pour Bin-Houyé en vue d'y tenir une activité politique lundi 29 Juin 2020, les ministres Sidiki Konate et Albert Flindė ont fait escale à Zouan-hounien pour rencontrer les militants du Rhdp au domicile du général Kourouma.

Sur place des gardes municipaux ont fait irruption pour démonter les bâches dressées devant la résidence du général et à l'intérieur. Ils ont arraché les micros et démonté la sono. Des militants du Rhdp qui ont voulu s'opposer ont été brutalisés.

« Les agents de la mairie nous ont dit que la cérémonie n'était pas autorisée; ils voulaient l'empêcher par tous les moyens », a témoigné un militant en colère.

Le député de Bin-Houyé et Goulaleu, Danin Magloire a finalement fait plier les agents qui sont répartis. Le ministre Konaté Sidiki a condamné cet acte d'incivisme. Il a demandé aux instigateurs de se ressaisir : « La Côte d'Ivoire n'a plus besoin de ça.

Ce genre de comportement montre que les gens sont paniqués par la machine du Rhdp. Je demande aux uns et autres de se ressaisir. On peut être président de parti politique et aller en prison si on se comporte mal ».

La veille à Guêpleu dans la commune de Man, Konaté Sidiki, 1er vice-président du conseil régional du Tonkpi dirigé par Mabri Toikeusse avait dit ceci à l'endroit de son président : « Tu as un mois pour revenir ou libérer le tabouret au Conseil régional.

La porte est encore un peu ouverte pour toi. Le dépôt des candidatures pour la présidentielle c'est en Juillet. Fin Juillet, tous ceux qui sont candidats dans le pays vont déposer leurs candidatures.

Après fin Juillet donc, la négociation avec toi n'est plus possible. Tu as encore un mois pour revenir dans la maison, au RHDP. Là où tu es actuellement au Conseil régional du Tonkpi, c'est en tant que RHDP.

Donc si la politique rentre sérieusement au Conseil régional, on va bloquer le Conseil. Car nous sommes RHDP et le Conseil régional est RHDP. Tu ne peux pas dire que tu n'es pas RHDP, et puis conduire la destinée du Conseil régional.

Tu dois en principe démissionner. Mais si tu restes par la force, nous allons demander que l'aide qu'on donne au Conseil régional soit bloquée.

Parce qu'on ne peut pas prendre l'aide qu'on donne au Conseil régional pour combattre notre Président Alassane Ouattara.

Ce sont là donc les conséquences qui peuvent surgir... .On n'est pas encore arrivé là. Nous ne sommes pas tes ennemis, reviens.

Arrêtes la course mon frère. On t'aime et on ne veut pas que tu sois humilié.

Tu ne peux pas avoir 2% si tu vas à des élections aujourd'hui ».

Ambiance !

Une correspondance particulière de Coulibaly Serge, depuis le Tonkpi

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.