Madagascar: Plan marshall - L'investissement public est une réponse à la crise

Le Centre de recherches, d'études et d'appui à l'analyse économique de Madagascar (CREAM) appuie la décision de l'Exécutif de se lancer dans un « Plan Marshall » pour relancer la machine économique grippée par la crise sanitaire liée à la Covid-19.

« Une augmentation de 10% de l'investissement public entraînerait un accroissement du PIB réel aux alentours de 0.71% », indique le CREAM dans une note économique qui analyse les mesures d'urgences économiques et sociales prises par le gouvernement.

Le CREAM estime que l'Exécutif devrait accroître les dépenses en matière d'investissements publics, plus particulièrement dans la réalisation des grands travaux d'infrastructures. Il ajoute que l'investissement public peut stimuler l'investissement privé par le biais de ce qu'il qualifie d'effet d'entraînement, précisant qu'une augmentation de 10% des investissements privés entraînerait un accroissement du PIB réel de 1.6% à court terme. Les estimations avancent un gain de croissance de 1. 2% p a r période de cinq ans pour une augmentation de 10% du stock d'infrastructures.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.