Sénégal: Déconfinement total, l'urgence économique prend le dessus

Le président Macky Sall

Dans son adresse à la Nation de lundi 29 juin 2020, le président de la République a annoncé la levée de l'état d'urgence qu'il avait proclamé le 23 mars dernier dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

Et pourtant, malgré que le péril est toujours là et menace nos vies gravement, le président Macky Sall actuellement en auto confinement, capitule et livre le peuple à son destin.

Un défi à relever a poussé le chef de l'Etat à lever l'état d'urgence assorti du couvre-feu instauré le 23 mars dernier. « Voilà le défi qu'il nous faut désormais relever : lutter pour préserver nos vies et notre santé, et reprendre toutes nos activités productives pour remettre pleinement notre économie en marche.

De la même manière que nous ne pouvons pas laisser au virus nos vies et notre santé, nous ne pouvons, non plus, lui laisser la vie et la santé de notre économie », assène Macky Sall dans son message à la Nation.

Ainsi, dit-il, mes chers compatriotes, tenant compte de cette double nécessité vitale, j'ai décidé de lever l'état d'urgence et le couvre-feu y afférent à compter de demain, 30 juin 2020 à 23 heures. Il également retouché les horaires de travail.

En ce sens, il indique que l'horaire de bureau qui était aménagé pour l'administration de 9 heures à 16 heures depuis l'allègement de l'état d'urgence en mai, est rétabli dans sa séquence normale, de 8 heures à 17 heures, avec la pause habituelle de 13 heures 30 à 14 heures 30.

« La fermeture des marchés publics un jour par semaine pour nettoiement reste en vigueur », précise le président Sall. Qui ajoute qu'en raison du risque élevé de propagation du virus qu'ils présentent, les lieux accueillant des activités de loisirs à huis clos resteront fermés.

Dans la même lancée, le successeur de Me Abdoulaye Wade à la présidence de la République sénégalaise annonce que la réouverture des frontières aériennes se fera à partir du 15 juillet prochain et les vols internationaux reprendront ainsi selon un protocole sanitaire défini. « Les frontières terrestres et maritimes restent fermées jusqu'à nouvel ordre », précise-t-il enfin.

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.