Ile Maurice: Viol d'une fillette de 3 ans - Sa sœur de 9 ans également victime d'abus sexuel

Ce drame survenu dimanche a cité Anoska, où une fillette de 3 ans a été violée, ne cesse d'émouvoir depuis hier, lundi 29 juin. Et, on apprend que la sœur de la petite victime, âgée de 9 ans, aurait également été victime d'abus sexuel. Elle a été prise en charge par la Child Develoment Unit, tout comme une autre sœur, âgée elle de 12 ans...

La fillette de 9 ans dit ainsi avoir été agressée sexuellement, il y a quelques semaines, alors qu'elle se trouvait chez sa maman, à Cité Anoska. Celle-ci, âgée de 29 ans, a 4 enfants, dont un fils de 6 ans. Quant aux deux filles âgées de 9 et 12 ans, elles vivent chez leur tante, à Chemin-Grenier, et viennent parfois passer quelques jours chez la maman.

Les enfants ont par ailleurs confié que leur mère serait souvent sous l'influence de l'alcool et ont affirmé qu'elle ne s'occupe pas d'eux. Ils se retrouveraient parfois sans nourriture et leur mère les frappe lorsqu'elle est ivre, selon leurs dires. La police de Curepipe a été alertée.

La mère, qui se trouve à l'hôpital avec sa fillette de 3 ans, hospitalisée depuis son agression, sera entendue par les enquêteurs. Les deux fillettes de 9 et 12 ans ont quant à elles été admises à l'hôpital Victoria, à Candos, sous observation, selon le protocole du ministère.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.