Afrique de l'Ouest: Sommet du G5 Sahel - Bilan d'étape

Nouakchott en Mauritanie abrite les 29 et 30 juin un sommet du G5 Sahel. En plus des chefs d'Etat de cet espace régional, le président français, Emmanuel Macron et plusieurs partenaires internationaux y participeront.

Les pays du G5 Sahel et la France feront le point ce mardi à Nouakchott sur leur combat contre les djihadistes six mois après avoir décidé d'intensifier l'effort commun pour reconquérir le terrain perdu dans la région.

Le constat attendu des pertes infligées à l'ennemi au cours de ces six mois est contre-balancé par la précarité rémanente de la situation et le peu de progrès accompli sur les fronts autres que militaire: la reconstruction politique et civile, ainsi que la réconciliation.

Or, ces volets sont unanimement jugés indispensables pour sortir la sous-région de la spirale des violences commencée en 2012 dans le nord du Mali.

En janvier, le sommet de Pau (France) avait été organisé sous la pression d'une série de revers des armées de la région face aux jihadistes, de la mort de 13 soldats français en opération et de remises en question de l'intervention française.

Au micro d'Eric Topona, le journaliste mauritanien, et spécialiste des questions djihadistes, Lemine Ould Mohamed Salem (auteur de l'ouvrage : Le Ben Laden du Sahara. Sur les traces du djihadiste Mokhtar Belmokhtar et réalisateur du documentaire Salafistes en partie tournée à Tombouctou durant l'occupation en 2012), analyse les enjeux de cette rencontre qui selon lui, intervient dans un contexte où des avancées symboliques ont été enregistrées sur le terrain.

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.