Ile Maurice: Bloqués sur des bateaux de croisière, ils ne pourront être rapatriés parce que...

Ils devaient être 150 au départ de Londres, ce matin, mardi 30 juin.

Mais seulement 133 Mauriciens, bloqués depuis le début de la pandémie de Covid-19 sur des bateaux de croisière, pourront être rapatriés. La, ou plutôt les raisons ? Trois d'entre eux ont été testés positifs au Covid-19, alors que six autres n'ont pu embarquer car ils affichaient un «comportement perturbateur»... .

Quel genre de comportement exactement ? On ne nous en dira pas plus... En tout cas, du côté du ministère des Affaires étrangères, on déplore fermement ce manque de responsabilité de la part de ces personnes, compte tenu des efforts fournis par les autorités et les compagnies de croisières pour organiser ces voyages.

Au final, seules 133 personnes seront rapatriées, alors que 150 sièges étaient prévus. Car hormis les neuf, les autres n'ont pu trouver un vol de correspondance pour Londres. Pour ce faire, il faudra désormais attendre le 28 juillet.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.