Cameroun: Tourisme - Edéa rebat ses cartes

Un office départemental envisagé au terme de la 4 e édition du Café du tourisme de la ville, tenue le 25 juin dernier.

Un modèle de relance des activités touristiques d'Edéa a été récemment élaboré par la Communauté urbaine, en partenariat avec l'entité Go Africa Business et d'autres intervenants. La « ville lumière » a la prétention de briller et de faire briller tout le département, grâce à d'autres atouts, notamment l'attractivité touristique. Le 25 juin dernier, à l'issue du 4e Café du tourisme de la ville, dénommé « Mercatour », la création d'un office départemental du tourisme a été recommandée. Les participants, au nombre desquels le préfet de la Sanaga-maritime, le maire d'Edéa, d'autres élus locaux, des opérateurs de la filière, etc. se sont également engagés pour l'érection d'offices communaux de tourisme dans le département.

Autres recommandations : l'élaboration d'une charte pour la mise sur pied d'une plateforme départementale de promotion des activités touristiques et de loisirs avec Go Africa Business et d'autres partenaires potentiels ; la mobilisation des chefs traditionnels, des acteurs de la filière, avec l'appui des maires, pour identifier et mieux vendre les communes au plan touristique ; la formulation d'un plan de développement stratégique et d'un livre blanc des opportunités...

Au niveau de Communauté urbaine d'Edéa, on indique que le développement de modèles de partenariats intégrant la prise des parts par les populations dans des projets d'investissement tout en prenant en compte les appuis des partenaires au développement est également étudié. Tout comme l'incitation à la création de villages éco-touristiques, de zones de production et de transformation des produits locaux à forte valeur ajoutée et générateurs d'emplois, la promotion de foires, festivals et divers autres labels d'écotourisme, avec un accent mis sur la formation en leadership et management des acteurs du tourisme et des secteurs connexes. Enfin, la mobilisation de toutes les forces vives et partenaires au développement est vivement souhaitée, afin de mieux vendre la destination Sanaga-maritime

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.