Afrique de l'Ouest: C'est quoi les taux directeurs de la BCEAO ?

30 Juin 2020

Lors de sa réunion par visioconférence, le 22 juin 2020, le Comité de politique monétaire (Cpm) de la Bceao a décidé de baisser de 50 points de base les taux directeurs de la Banque centrale.

Il s'agit du taux d'intérêt minimum de soumission aux opérations d'appels d'offres qui passe de 2,50% à 2,00% et le taux d'intérêt du guichet de prêt marginal ramené de 4,50% à 4,00%. Nous vous expliquons ces deux instruments qui constituent les taux directeurs et leur importance dans l'économie.

Les taux directeurs sont des taux d'intérêt à court terme déterminés par les banques centrales pour piloter la politique monétaire, à savoir contrôler la masse monétaire et réguler l'activité économique, explique Dr Bassambié Franck Bationo, dans son ouvrage « Politique monétaire et de change : le FCfa, un choix optimal pour l'Umoa ?».

Dr Bationo est également le directeur général de l'Économie et de la Monnaie à la Bceao. La politique des taux d'intérêt, outre son apport dans la mobilisation de l'épargne, contribue à l'allocation optimale des ressources financière à l'intérieur de l'Union.

Les taux directeurs de la Bceao, précise M. Bationo, sont actuellement au nombre de deux :

1- Le taux minimum de soumission aux appels d'offre

C'est un taux de refinancement représentant le taux d'intérêt des liquidités empruntées par les banques commerciales auprès de la Banque centrale. Le taux des appels d'offres est le principal outil de la politique monétaire pour influencer le volume des crédits dédié à l'économie.

En effet, les banques commerciales qui souhaitent augmenter leurs crédits à destination des entreprises, de l'administration publique et des ménages deviennent emprunteuses aux taux d'intérêt des appels d'offres.

Elles prêtent à leur tour à leurs clients à un taux plus élevé que celui de leur emprunt auprès de la banque centrale.

Selon les données du site internet de la Bceao, les banques commerciales des États membres de l'Umoa ont emprunté à ce taux d'intérêt minimum 6.027 milliards de FCfa auprès de la Banque centrale à la date du 02 juin 2020.

2- Le taux de prêt marginal (taux de prise en pension)

C'est le taux d'intérêt auquel les banques commerciales empruntent des liquidités en apportant en garantie des créances (titres publics, billets de trésorerie... ) qu'elles détiennent .

La modification du taux de prêt marginal influence l'offre de crédit des banques commerciales et la demande de crédit de leurs clients, affectant ainsi la masse (quantité de monnaies mise en circulation dans une économie par une banque centrale).

Il convient de préciser que l'argent est fourni aux banques sur ce guichet à leur initiative quand elles ont des difficultés. À la date du 02 juin 2020, aucune banque commerciale n'a fait recours à ce guichet.

L'utilité des taux directeurs dans l'économie

Selon le professeur d'économie à la Faseg, Malick Sané, les taux directeurs permettent de réguler l'activité économique dans une politique monétaire en contrôlant la quantité de monnaie disponible dans l'économie.

Il explique que la Banque centrale peut chercher à infléchir le taux du marché dans le sens qui lui convient par des interventions, discrétionnaires ou sans intermédiaire.

La politique monétaire est l'un des instruments de la politique économique conjoncturelle à côté de la politique budgétaire et fiscale et la politique de change. L'acteur principal de la politique monétaire est sans conteste la Banque centrale à qui est dévolu le rôle de régulateur des marchés monétaires.

Le Pr Sané indique qu'à travers toutes ses interventions, la Banque centrale a une bonne maîtrise des taux du marché interbancaire dont la vocation est le refinancement à court et moyen terme.

Le compartiment important des opérations au jour le jour est rendu nécessaire par l'évolution quotidienne très fluctuante de la trésorerie de nombreux établissements de crédit. Dès lors, la Banque centrale oriente l'économie dans la direction souhaitée à travers le maniement des taux directeurs.

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.