Sénégal: Sédhiou - Cosydep et partenaires passent le système au peigne fin

Les entités de la société civile membres de la Coalition des organisations en synergie pour la défense de l'éducation publique (Cosydep) ont pris part hier, lundi 29 juin, à un atelier d'élaboration du document de contribution sur le système de gouvernance éducative de l'académie de Sédhiou.

Des acquis sont certes notés mais l'atelier a souligné des défis majeurs à relever de concert, dit-on, avec l'ensemble des familles d'acteurs du système, en vue de booster la qualité des offres dans la région de Sédhiou.

Il s'agit en effet d'un atelier de renforcement du dispositif de représentation des organisations de la société civile sur les fondamentaux, orientations et enjeux du Groupe national des partenaires de l'éducation et de la formation (GNPF), appuyé par Back-Up/ Education et pour lequel la campagne mondiale pour l'éducation assure la fonction d'agent partenaire.

Dans un but plus restrictif, l'atelier vise à élaborer un document de contribution sur les réalités éducatives de l'académie de Sédhiou, a notamment fait observer Abdoulaye Diallo le coordonnateur de l'antenne régionale de la COSYDEP de Sédhiou.

« Ces acteurs de la société civile ont été conviés à cet atelier pour réfléchir et produire un document de contribution qui va prendre en compte les réalités éducatives de l'académie de Sédhiou.

Il fait suite à un premier atelier relatif au renforcement de capacités en analyse de politiques éducatives, de suivi budgétaire et de leadership transformationnel.

Et dans l'élaboration, nous avons comme référence le rapport académique de performance 2019 ». Des acquis sont certes notés, reconnait Abdoulaye Diallo.

«Nous avons noté d'importants progrès dans la résorption des abris provisoires, l'accès à l'élémentaire qui prend en compte l'approche genre, la mise en place des organes de gestion dans le cadre de la gouvernance, une bonne assise de la petite enfance à travers des initiatives communautaires».

Dans un second temps, le coordonnateur de l'antenne régionale de la coalition des organisations en synergie pour la défense de l'éducation publique relève des défis : « nous avons effectivement des défis à relever, à savoir la qualité des infrastructures à améliorer ainsi que les délais de livraison, le maintien des filles dans le moyen et le secondaire.

C'est aussi le fonctionnement correct des organes de contrôle, la formation et le recrutement du personnel communautaire», a ajouté Abdoulaye Diallo à la fin des travaux et face à la presse au siège de la Croix - Rouge à Sédhiou.

Sous l'égide de la Cosydep, ce cadre se veut une plateforme inclusive et opérationnelle de dialogue et de coordination dotée d'un plan d'action déconcentré dans le but de contribuer à une gouvernance participative du système éducatif avec l'ensemble des familles d'acteurs à la base.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.