Sénégal: Programme «zéro déchet» de la mairie de Saint Louis - Le Cnoss indique la voie

Dans le cadre de la mise en place du programme «une maison, une poubelle», le Comité national olympique et sportif (CNOSS) par le biais de son Président Mamadou Diagna Ndiaye est venu en appoint ce dimanche 29 juin avec 1000 poubelles. Cette contribution «massive» a été réceptionnée par Mansour Faye, maire de Saint-Louis.

Une occasion qui a été mise à profit par l'édile de la vielle pour saluer l'engagement du donnateur et d'appeler les «fils» de Saint-Louis de s'engager pour le développement de leur ville pour lui restituer son lustre d'antan.

Dans le cadre de la mise en place du programme «une maison, une poubelle», le comité national olympique sénégalais (CNOSS) et son président Mamadou Diagna Ndiaye ont apporté leur contribution à travers un lot de 1000 unités.

La finalité de cette opération est de doter chaque ménage une pouelle avec un ramassage quotidien, la Mairie a déjà acquis 12000 poubelles sur un objectif de 28 000 correspondant au nombre de ménages, à Saint-Louis. Dans un cadre global, il s'agit de réussir le programme «Zéro déchet».

Soucieux du cadre de vie, le président du mouvement sportif et par ailleurs président du comité d'organisation des Jeux olympiques de 2022 a estimé que cette contribution n'est qu'un premier pas de son projet qui est en train d'êtr fait pour Saint-Louis.

«L'amélioration du cadre de vie, c'est ce que le président Senghor appelait le commun vouloir vivre en commun. Mansour Faye a beaucoup de projets pour Saint Louis et qui sont en train de voir le jour ou d'être finalisés pour Saint Louis et je m'y engage.

Le projet «Une maison, une poubelle» est un programme de la municipalité. Je salue fortement le conseil municipal qui accompagne le maire Mansour», a-t-il déclaré lors de la cérémonie de réception qui s'est déroulée ce dimanche 28 juin à Saint -Louis en présence des délégués de quartiers et président de conseil de quartiers.

«FAIRE DE SAINT-LOUIS UN MIROIR»

«Je voudrais vous dire ma fierté d'être saint Louisien et que l'on essaie de faire de cette ville un miroir. J'ai eu l'opportunité de circuler. Les lampadaires sont là. On est en train de moderniser. Donnons-nous encore deux ans.

Essayons de bâtir une ville, un projet», ajoute le président Ndiaye. Mansour Faye a pour sa part magnifié cette contribution «massive» de lot de matériel de nettoiement acquis grâce dit-il à la diligence du «grand Domou Ndar» Mamadou Diagna Ndiaye et le CNOSS.

«Je lance encore un appel aux populations, aux Asc et aux associations de développement de jeunes, aux groupements de femmes, afin qu'on puisse unir nos efforts et rendre notre ville plus propre que jamais», a-t-il lancé.

Il a dans la même veine appeler les «fils de Saint-Louis qui portent un amour pour leur ville» à s'engager pour son développement et pour lui restituer son lustre d'antan.

MANSOUR FAYE À DIAGNA NDIAYE «Votre ville natale a besoin de vous pour son rayonnement»

«C'est le lieu de vous rendre un hommage mérité Mamadou Diagna Ndiaye pour tous les efforts et services rendus à la nation à travers vos multiples services.

Financier, expert en pétrole, conseiller spécial du Président Diouf et du Président Sall, notamment en matières d'investissement et de stratégie mais aussi pour le rayonnement de votre ville natale», a confié l'édile de Saint Louis, ajoutant que le président Mamadou Diagna Ndiaye va relever le défi de l'organisation des JOJ de 2022.

«Aujourd'hui, à la suite d'une ccarrière sportive aboutie, vous avez réussi à vous hissser au sommet de l'olympisme mondial, avec à la clé, la lourde charge d'organiser pour la première fois en Afrique, les Jeux olympiques de la Jenesse en 2022 dans notre pays.

Je demeure convaincu que vous releverez le défi. Vous êtes une figure de proue du sport sénégalais et mondial, à travers le Cnoss que vous avez l'honneur de diriger depuis 2006».

MAMADOU DIAGNA NDIAYE PRÉSIDENT DU CNOSS : «Il faut poursuivre l'œuvre de Moreau»

Mamadou Diagna Ndiaye a retenu l'image d'un "grand monsieur" et un «Grand Saint Louisien» pour Abdoulaye Seye décédé samedi 28 juin à l'âge de 91 ans.

"Il a été mon patron à la BNDS. J'ai travaillé directement avec Abdoulaye Seye Moreau. Abdoulaye était un banquier, donc un homme très carré. C'est un grand monsieur, c'est un grand Saint Louisien mais aussi un grand sportif.

Je suis triste car, chaque fois que l'on organise nos réunions du comité exécutif du Cnoss, j'ai toujours tenu à ce qu'il vienne. Il est président honoraire du comité olympique" témoigne-til en marge de la cérémonie de remise d'un lot d'équipement à Saint Louis.

"Il avait un amour démesuré pour Saint-Louis. Il l'aimait et il en parle souvent. Prions pour lui et essayons de continuer son œuvre.

C'est-à-dire le sport et que cela rejaillisse sur SaintLouis", a poursuivi président du Comité national olympique et sportif sénégalais (CNOSS) et non moins successeur de l'ancien patron du basket à ce poste.

Interpellé sur l'éventualité de parrainer une édifice au nom du Président Sèye Moreau, Mamadou Diagna Ndiaye repond: "Tous les grands hommes méritent un monument et la consécration. Il ne m'appartient pas à mon niveau de décider l'édifice qui sera choisi pour le porter.

C'est le président de la République, le ministre et les maires qui ont cette prérogative d'affecter des places à d'illustres Sénégalais.

Je suis sûr que Abdoulaye Seye le mérite. Il avait cette humilité et ne se singularisait jamais. Je pense que tout cela va se discuter. Je préfère m'incliner sur cette triste nouvelle. Dans les prochains jours si les initiatives sont prises elles ne peuvent être qu'heureuses".

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.