Sénégal: Saint-Louis - Mansour Faye déclare la guerre aux ordures

En dehors des poubelles offertes par le CNOSS, le maire de Saint Louis a aussi informé que la commune a acquis sur fonds propres 12.000 poubelles et est en phase d'en acquérir 6.000 autres ; le marché étant déjà attribué.

"Je dois aussi rappeler que 6.000 poubelles, en plus d'un matériel de nettoiement, ont été reçues de BP", a renseigné Mansour Faye. Cela fait un lot de 25.000 poubelles sur un objectif global de 28.000 correspondant au nombre de ménages de la Commune de Saint-Louis.

Par ailleurs, en marge de la disponibilité de 600 poubelles de 600 litres et de 20 bacs à ordures supplémentaires avec le PROGED, d'une nouvelle polybenne acquise avec le FERA et d'une nouvelle tractopelle dans le cadre du PACASEN, trois (3) bennes satellites et un chargeur seront acquis très bientôt dans le cadre du Programme de Développement Touristique.

Aussi, afin de réussir ce programme «zéro déchet», il sera érigé 10 Points de Regroupement Normalisé des déchets et un Centre Intégré de Valorisation des Déchets (CIVD) à travers le PROMOGED, qui sera une requalification du Centre d'Enfouissement Technique de Gandon.

La stratégie axée sur la prévention et la sensibilisation, et qui nous a valu d'énormes satisfactions sur la digue de Ndiolofene et sur la corniche, sera étendue à la digue de Pikine et à Goxxu-Mbacc, entre autres.

Dans cette perspective, je lance encore un appel aux populations, aux ASC et aux associations de développement de jeunes, aux groupements de femmes, aux badienou-goxx, afin qu'on puisse unir nos efforts pour rendre notre ville plus propre que jamais.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.