Ile Maurice: Le gouvernement peine à justifier le choix de divulguer de «façon sélective» le nom de Paul Bérenger

Les noms d'Ivan Collendavelloo et de Paul Bérenger sont cités dans le sommaire du rapport de la Banque Africaine de Développement (BAD).

Cependant, malgré les demandes du leader du MMM, il n'a pas eu le droit de consulter le document alors que l'ancien Deputy Prime minister a eu l'occasion de l'analyser dans les détails. Pourquoi les deux n'ont pas eu le même traitement? Lors d'une conférence de presse animée par Maneesh Gobin, Joe Lesjongard, Bobby Hurreeram et Avinash Teeluck ce mardi 30 juin suite à l'expulsion de Paul Bérenger, les membres de la majorité n'ont pas pu répondre à cette question.

Pendant la Private Notice Question, Arvin Boolell a demandé à ce que le document soit rendu public, mais Pravind Jugnauth a affirmé qu'il est lié par l'obligation de confidentialité. «Le gouvernement a déjà violé cette obligation en dévoilant, de façon sélective, le nom de Paul Bérenger» a alors répliqué le leader de l'opposition.

Ce point a été soulevé à nouveau lors de la conférence de presse. Si l'Attorney General a fait comprendre qu'ils «ne sont pas là pour construire la défense de ceux qui seront appelés à témoigner à l'avenir dans ce cas» en rendant public le document, aucun membre de la majorité n'a pu apporter des éléments de réponse.Joe Lesjongard, lui, a détourné la question et a répondu par une autre question: pourquoi l'opposition a fait un walk-out ?

Selon les parlementaires de la majorité, c'est en réclamant que le sommaire du rapport soit rendu public que l'opposition tente de faire un cover-up. «Sak semenn zot fer sinema», a martelé Maneesh Gobin. Il dit laisser le soin à la commission anti-corruption de faire la lumière sur le St-Louis Gate.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.