Ile Maurice: Débats sur la loi anti-blanchiment d'argent - Pas de consensus sur la liste des orateurs

Les whips de la majorité et de l'opposition n'ont pas pu s'accorder sur la liste des orateurs qui participeront aux débats sur l'Anti Money Laundering and Combatting the Financing of Terrorism (Miscellamous provisions) Bill ce mardi 30 juin. Le Speaker a fait savoir qu'il appliquera les dispositions des Standing Orders.

Au début de la reprise de la séance parlementaire, Sooroojdev Phokeer a déclaré qu'il est en présence de deux listes d'orateurs soumises par Naveena Ramyad et Shakeel Mohaned respectivement. Comme il n'y a pas de consensus, aucune liste n'est applicable. Les parlementaires qui prendront la parole, a-t-il déclaré, devront se mettre debout pour signaler leur intention au Chair. Dans l'éventualité où deux députés se lèvent au même moment, le Speaker choisira celui qu'il a vu en premier.

Chaque orateur aura 30 minutes pour exposer son point de vue sur ce projet de loi, alors que le leader de l'opposition, lui, a eu 50 minutes, soit l'équivalent du temps accordé à Mahen Seeruttun.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.