Cameroun: « YouthConnekt » la mise en place bientôt

Le secrétaire général du Minjec a procédé hier à Yaoundé au lancement des consultations nationales.

Une plateforme d'interconnexion entre jeunes et leaders des secteurs publics et privés pour faciliter l'insertion socio-économique. C'est la dernière trouvaille du ministère de la Jeunesse et de l'Education civique à travers la mise sur pied du programme « YouthConnekt ». Le secrétaire général du ministère de la Jeunesse et de l'Education civique (Minjec), Joseph Yerima, a procédé au lancement des consultations nationales en vue de la mise en place de ce programme au Cameroun hier, au « Village de la jeunesse » sis au Musée national de Yaoundé.

Les partenaires fi nanciers et techniques du Minjec constitués pour la plupart de plusieurs agences des Nations unies y ont également répondu présent. D'après Abdoul Karim Nassourou, point focal du concept, « YouthConnekt » est constitué de six composantes. Il s'agit de « YouthConnect Hangout », une plateforme virtuelle interactive où les jeunes sont mis en réseau, puis le « YouthConnect Convention » qui est un forum physique et en même temps un cadre de concertation pour les jeunes entrepreneurs, décideurs, bailleurs de fonds, partenaires au développement. Le renforcement des capacités des jeunes n'est pas en reste. C'est un volet géré par le « YouthConnect Bootcamp ».

Celui-ci a pour rôle de former les jeunes à l'entrepreneuriat, au management, au marketing, à la communica tion et à la recherche de financements. Dans le cadre de cette plateforme, le «YouthConnect Month and Holiday » va aider les jeunes non scolarisés et scolarisés à s'engager dans des activités de bénévolat et de volontariat communautaire. Le Cameroun espère un succès comme au Rwanda où le programme « YouthConnekt » a vu le jour en 2012 et contribué à la création d'environ 4000 emplois.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.