Angola: Le MASFAMU considère les familles comme des bastions dans la lutte contre le COVID-19

Luanda — La ministre de l'Action sociale, de la Famille et de la Promotion de la femme, Faustina Alves, a souligné lundi à Luanda que les familles étaient les premières militantes de la lutte contre le Covid-19, aidant le Gouvernement à prévenir et combattre l'ennemi commun, invisible et létal.

La gouvernante, qui s'exprimait lors de la cérémonie d'investiture des directeurs, consultants, techniciens et agents administratifs du Secteur, a réaffirmé l'engagement du Gouvernement angolais à améliorer de plus en plus les conditions de vie des communautés les plus vulnérables, à travers des programmes de protection sociale, inclusion productive et génération de revenus.

Au nouveau directeur de l'Institut de réinsertion professionnelle des anciens militaires, Jorge Gunji, la ministre a appelé au strict respect de l'inclusion productive d'environ 70% des anciens militaires et 30% des familles en situation de vulnérabilité dans le cadre du programme de lutte contre la pauvreté.

Elle a reconnu que ce n'était pas une tâche facile en raison de la situation économique et financière que connaît le pays. "Mais si nous avons la volonté, nous nous engageons plus et que nous sommes réalistes, il sera possible, oui, de se rapprocher des objectifs du programme de développement national (PDN-2018/2022)", a souligné la ministre Faustina Alves.

La gouvernante a installé le nouveau directeur de l'Institut de réinsertion sociale et professionnelle des anciens militaires, Jorge Gunji, la cheffe du département de lutte contre la pauvreté de la Direction nationale de l'action sociale, Ester Santiago, consultants, techniciens, officiers administratifs, entre autres cadres du secteur.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.