Ile Maurice: Charge provisoire - Un homme détenu pendant une semaine alors qu'il était innocent

C'est une affaire qui relance les débats sur les charges provisoires. Hier, lundi 29 juin, un homme âgé de 33 ans a retrouvé la liberté après avoir passé sept jours en cellule policière au poste de police de Flacq. Les policiers le soupçonnaient d'avoir volé le portefeuille d'une femme. Mais après enquête, un autre suspect a été arrêté...

Tout a commencé le 21 juin dernier. Une habitante de Triolet, qui était à la foire de Flacq, a remarqué qu'elle a été délestée de son porte-feuille contenant Rs 4 800. Elle a alors consigné une déposition au poste de police de la localité et dans sa plainte, elle a décrit le suspect. Deux jours après, une équipe de la Criminal Investigation Division de Flacq a procédé à l'arrestation du trentenaire. Lors de son interrogatoire, il a nié les faits qui lui étaient reprochés. Malgré cela, lors d'une parade d'identification, la victime l'avait positivement identifié. Il a été traduit devant le tribunal de Flacq sous une accusation provisoire de vol à l'arraché.

Mais hier matin, une autre équipe de l'Anti Robbery Squad a mené une opération et ont arrêté un habitant de Lallmatie. Une dose d'héroïne a été saisie sur lui. Lors de son interrogatoire, il a avoué le vol survenu à la foire de Flacq. Le même jour, le trentenaire a été libéré sans condition.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.