Algérie: Conseil de la Nation - La loi portant institution du 8 Mai, Journée nationale de la mémoire adoptée à l'unanimité

Alger — Les membres du Conseil de la Nation ont adopté mardi après-midi le texte de loi portant institution du 8 mai Journée nationale de la mémoire.

L'adoption à l'unanimité de ce texte de loi (106 voix sur 144) s'est déroulée lors d'une plénière présidée par M. Salah Goudjil, président par intérim du Conseil, en présence du ministre des Moudjahidines et des Ayants-droit, Tayeb Zitouni et de la ministre des Relations avec le Parlement, Bessma Azouar.

A noter que les sénateurs avaient soulevé, lundi lors du débat autour de ce texte de loi, nombre de préoccupations, tout en s'interrogeant sur le sort du dossier de la criminalisation du colonialisme, d'ailleurs devenu "une revendication populaire".

Lire aussi: Le projet de loi instituant le 8 mai, journée de la mémoire ancrera la mémoire nationale chez les nouvelles générations

Les membres de l'Assemblée populaire nationale (APN) avaient, eux, adopté la semaine passée ce projet de loi, en y introduisant huit (8) amendements et deux (2) propositions parmi les recommandations qui seront soulevées aux parties concernées.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.