Sénégal: Fonds de résilience dans le Pole touristique du Sine-Saloum - Des acteurs déplorent les montants

30 Juin 2020

Fatick : Les acteurs touristiques du pôle Sine-Saloum ont déploré ce 30 juin à Fatick, la faiblesse des montants qui leur ont été alloués dans le cadre du Fonds de résilience économique lié à la pandémie de la Covid 19.

Leurs représentants venus des trois régions (Fatick-Kaolack et Kaffrine) en ont fait part au Ministre de tutelle, Alioune Sarr qui a organisé une vidéoconférence avec les acteurs de toutes les zones touristiques du Sénégal.

Selon M. Niasse du syndicat de promotion touristique de Kaolack, «ces fonds que nous avons accueilli avec beaucoup d'enthousiasme sont loin de nos attentes du fait de leur faiblesse».

Mais pour autant, a ajouté M. Niasse, «c'est une belle initiative de l'Etat, une première d'ailleurs, dans ce contexte de pandémie du Coronavirus pour lequel ces fonds vont permettre de contenir les effets négatifs dans le secteur du tourisme».

C'est pourquoi, le président du syndicat d'initiative de Fatick et de la fédération nationale des syndicats, Issa Barro, «nous avons demandé au Ministre de revoir à la hausse les montants et même d'accorder si possible une rallonge à ceux qui en ont déjà bénéficié».

Jean Pierre Ndecky, l'inspecteur du tourisme des trois régions, a tenu à préciser que, «les montants alloués à chaque bénéficiaire est lié au prorata des factures qu'ils ont fait parvenir au comité de sélection».

A ce jour, ajoute M. Ndecky, «seuls 35 structures ont eu à bénéficier de ces crédits dont 30 pour l'hébergement, 4 dans la restauration et une structure de soutien sur un enveloppe globale de 118,127 millions de FCFA destinée au pôle touristique du Sine-Sine soit seulement une absorption de 4,3% sur 8% du montant global national prévus».

Pour autant, il faut souligner selon l'Inspecteur du Tourisme de Fatick-Kaolack-Kaffrine, «que ce montant pourrait bien augmenter en fonction du nombre des dossiers à enrôler mais que plusieurs responsables de structures se rechignent à déposer au prés des services de tutelle auprès de qui nous les invitons à se rapprocher afin de pouvoir bénéficier de ces fonds».

Et dans cette perspective, le Ministre Alioune Sarr a demandé que tous les dossiers soient déposés d'ici la semaine prochaine pour étude au prochain comité de sélection.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.