Sénégal: Soutien aux centres dédiés aux enfants dans le contexte de COVID-19 - Des artistes plasticiens offrent 50% de leurs recettes

Dans le but d'apporter leur soutien aux structures qui prennent en charge des enfants, des artistes plasticiens ont décidé, sur initiative de Malick Mbow architecte, de mobiliser et de vendre une collection d'œuvres dont 5O% des recettes sera octroyé aux dites structures. Selon M. Mbow, quatre (04) millions de francs Cfa sont déjà acquis grâce à la vente de sept (07) œuvres.

« Nous avons un succès pour cette initiative et le ministère de la culture nous a rejoints en tant que parrain sur cette affaire. Cette plateforme que nous avons mise en place permet de développer d'autres initiatives », dit d'emblée Malick Mbow un des initiateurs du projet de soutien en faveur des enfants.

Aujourd'hui, ajout-il, on permet à des gens comme les collectionneurs privés de pouvoir participer car il y a une rubrique de la plateforme en ligne qui va leur donner la possibilité de vendre des œuvres sans avoir à les bazarder.

Au niveau financier, il indique qu'il avait un objectif de recueillir 10 millions de francs grâce à la vente des œuvres dont 50% des recettes sera alloué aux centres dédiés aux enfants.

Mais, souligne-t-il, aujourd'hui (samedi dernier) on est autour de 4 millions pour sept (7) œuvres seulement vendues avec 500 mille francs la moins chère et 1 million la plus chère.

Pour sa part, Kiné Aw s'est dit ne pas hésiter quand les initiateurs Babacar Mbaye Diop et Malick Mbow lui ont parlé de « Arts against Covid-19 ». Car, explique Mme Aw, l'art est avant tout, générosité et partage.

Cette artiste plasticienne qui a mis ses œuvres à la disposition de cette initiatives souligne dans la foulée que « l'idée était d'appuyé ces associations qui s'activent dans la protection et le bien-être des enfants surtout dans ce contexte de crise sanitaire ».

Par ailleurs, le représentant de « Empire des enfants » salut l'initiative des artistes consistant à venir en aide aux structures dédiées aux enfants en leur octroyant 50% des recettes issues de la vente de leurs œuvres.

« Ceci est un exemple pour tout sénégalais de prendre du peu qu'il a, de son savoir etc pour soutenir les gens qui sont dans le besoin », confie enfin Youssou Faye qui s'est exprimé au nom de madame Anta Mbow de l' « Empire des enfants ».

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.