Congo-Kinshasa: Lyrec - Justus Tshikona en appelle à la prise de conscience des citoyens

La Ligue des jeunes pour la Renaissance du Congo "Lyrec" a organisé lundi dernier en son siège situé dans la Commune de Kasa-Vubu, un point de presse au cours duquel, elle a lancé officiellement une campagne d'éducation aux valeurs citoyennes et Démocratiques.

Ladite campagne est axée sur la thématique suivante : «Faire de la citoyenneté et du changement de mentalités des outils de restauration et consolidation d'un véritable Etat de droit », dans le souci, entre autres, de lutter contre la corruption et détournement de deniers publiques ; lutter contre la pandémie de la Covid-19 ; lutter contre l'insalubrité et protection de l'environnement ainsi que de veiller à la paix et la sécurité. Au cours de cette cérémonie, le coordonnateur-pays, Me Justus Tshikona en appelle à une citoyenneté responsable pour faire face à ces défis.

Faire de la citoyenneté et du changement de mentalités des outils de restauration et consolidation d'un véritable Etat de droit, tel est le bien-fondé de cette campagne. Pour ce faire, la plateforme réunissant les différentes organisations citoyennes démocratiques a bouclé son message par le slogan "Congolais Bongwana", qui est un message fort à tous les citoyens du pays en vue de s'accaparer de ce sujet qui est le changement des mentalités.

De ce fait, les responsables de différentes associations et ONGs qui avaient pris part à ce lancement médiatique de la campagne avaient loué l'initiative de cette plateforme conduite par le Coordonnateur-pays, Maître Justus Tshikona.

Prise de conscience des citoyens congolais

Prenant la parole pour faire l'économie de cette cérémonie, le coordonnateur-pays, Maître Justus Tshikona a également lancé un appel aux citoyens de souscrire à cette campagne de sensibilisation au changement des mentalités qui est l'un des outils de restauration et de consolidation d'un véritable Etat de Droit. Ce, sans compromettre, ni réduire les possibilités de répondre à ceux des générations futures, soutenant l'idée que les jeunes doivent occuper une place de choix et jouer un rôle déterminant et prépondérant dans la société congolaise. Car, la jeunesse assure l'avenir, précise-t-il. Poursuivant sa déclaration, le coordonnateur- pays est allé plus loin en dénonçant la corruption et le détournement des deniers publics avec la dernière énergie. Et, aussi, il en appelle aux autorités étatiques du pays de conjuguer les mêmes efforts pour éradiquer les antivaleurs enfin de restaurer les mentalités des citoyens congolais.

Dans cette ligne droite, Rodrigue Muladika, le Dessinateur, a précisé que cette illustration en image vaut son pesant d'or dans la sensibilisation au cours de cette campagne du Changement des mentalités. « Comme on dit "L'image est plus éloquente que mille mots", dit-on ! Mon souci est que ces œuvres puissent influencer positivement les citoyens au changement des mentalités pour arriver à un Congo plus beau qu'avant comme le souligne notre hymne national», a martelé Rodrigue Muladika.

Il sied de rappeler que La Lyrec est une plateforme qui ressemble les différentes ONGS et associations qui font face aux valeurs citoyennes et Démocratiques.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.