Congo-Kinshasa: Echos de nos clubs - Sanga Balende à la quête d'un président sportif

Sa Majesté Sanga Balende du Kasaï-Oriental a demandé, dimanche, à quiconque voudrait prendre la direction de l'équipe, de venir postuler auprès du secrétariat sportif qui expédie les affaires courantes, à l'issue de l'Assemblée générale ordinaire de la saison, tenue à Mbuji-Mayi.

Dans son communiqué sportif qui a sanctionné ces assises, le secrétariat des "sang et or" précise que le comité actuel dirigé depuis 8 ans par Alphonse Ngoy Kasanji, est devenu fin mandat conformément à l'article 82 des Règlements. Tous les postes sont donc vacants. Il s'agit des postes de président sportif, du premier Vice-président, du secrétaire titulaire et son adjoint, du trésorier, ainsi que de quatre conseillers.

Les intéressés : celui ou ceux qui veulent la prendre, sont priés de se manifester dans un délai de 14 jours, avant la convocation de l'assemblée générale extraordinaire et élective dans les 3 jours qui suivent. La tenue des élections étant devenue irréversible, précise le communiqué.

Pour rappel, c'est depuis le 3 juin, que le président sortant, Alphonse Ngoyi Kasanji, a exprimé ouvertement son désir de ne plus se représenter aux élections après quelques bonnes années de beaux et loyaux services rendus à cette équipe du Chef-lieu de la province du Kasaï Oriental.

Un départ qui était déjà prévisible, au regard du fait que, Ngokas ne se donnait plus corps et âme à l'équipe comme il faisait au paravent. Conséquence, Sanga Balende a été sauvé de justesse de la relégation, terminant le championnat à la 14ème place avec 17 points. L'équipe de Mbuji-Mayi a réalisé sa plus mauvaise saison de l'histoire dans ce championnat national.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.