Sénégal: Moustapha Niasse sur la clôture de la session ordinaire unique 2019-2020 - «Ce n'est pas synonyme de pause dans le combat... contre la pandémie»

L'Assemblée nationale a procédé hier, mardi 30 juin, à la clôture de la Session ordinaire unique de l'année 2019-2020. Une occasion saisie par le président de l'hémicycle, Moustapha Niasse, pour indiquer que ladite clôture ne signifie pas pause dans la lutte contre la pandémie, non sans assurer que les parlementaires seront attentifs aux Sessions extraordinaires.

Dans son allocution, lors de la clôture de la Session ordinaire unique de l'année 2019-2020, le président de l'Assemblée nationale, Moustapha Niasse, a tenu à faire une précision.

Il a indiqué que «la clôture de cette Session n'est pas synonyme de pause dans le combat solidaire que toutes les composantes de la Nation mènent contre la Pandémie».

Au contraire, a-t-il avancé, «en plus de l'encadrement, de leurs mandants, les Députés seront attentifs aux Sessions extraordinaires, en observant une vigilance sans faille, pour rester disponibles au service du pays et de ses populations».

Le Secrétaire général de l'Alliance des forces de progrès (Afp) n'a pas manqué de saluer l'adresse à la Nation du chef de l'Etat. Pour lui «l'adresse à la Nation du Président Macky Sall, hier 29 juin, définit le contexte, les contours et la nature de la résilience nationale, malgré la fin de l'état d'urgence et la levée du couvre-feu».

Contrairement aux pourfendeurs de la deuxième institution du pays, qui soutiennent que l'Assemblée a démissionné de ses prérogatives en accordant une loi d'habilitation au chef de l'Etat, Moustapha Niasse révèle que «l'Institution parlementaire a continué de fonctionner, en accomplissant ses missions liées à la représentation, au vote des lois, au contrôle de l'action gouvernementale et à l'évaluation des politiques publiques».

Il informe que le Bureau a consacré ses séances des 13 et 30 mars 2020, à la gestion des données et des mesures prises par rapport à la pandémie de la Covid-19.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.