Cameroun: Sensibilisation à Diang - La radio communautaire mise à contribution

La mobilisation de cet outil de communication et des forces vives pour empêcher la propagation du Covid- 19 produit des résultats dans commune.

Dans la commune de Diang, on est mobilisé pour barrer la voie à la pandémie à coronavirus. Ici, cette menace sanitaire a été prise au sérieux, comme ailleurs à travers le pays, par les forces vives locales. En termes de stratégie de lutte, la riposte s'est emballée, impliquant tout le monde. Les moyens de communication sont mis à contribution. Ainsi, dès le début de la menace, la priorité a été accordée aux descentes sur le terrain pour porter le message de proximité aux masses.

Notamment pour rappeler aux populations leur responsabilité individuelle et collective devant le caractère ravageur et extrêmement contagieux de la pandémie du Covid-19. Aussi, les 19 mesures édictées par le gouvernement le 17 mars constituent-elles alors le vade me cum des agents sensibilisateurs. Il s'agit des employés communaux, qui font le tour des villages, haut- parleurs en mains. En faisant usage des langues locales. Des affiches aussi ont été placées dans les rues et sur les édifices visibles dans la ville et les villages de Diang. Dans cet élan, la radio communautaire, installée à Bouam, s'est fait aussi l'écho de la crise sanitaire. Les programmes ont ainsi été chamboulés pour se mettre à la page.

Les animateurs ont été recyclés. Diang étant un carrefour partageant une proximité avec Bertoua et Belabo ; lesquels sont des centres urbains drainant un flux important de populations. Dans cette chaîne de proximité, toutes les langues vernaculaires sont également mises à contribution pour porter au plus loin le message. L'avantage de cette radio est qu'il émet sur un rayon d'environ 100 km de sa base, couvrant les localités environnantes, qui reçoivent également ce message de vigilance distillé sur les ondes. Dans cette localité du Lom-et Djérem, le plan de riposte communal a été réajusté. Avec une insistance sur le fait que la maladie n'est pas finie, malgré l'assouplissement de certaines mesures.

En droite ligne des mesures nouvelles édictées par le gouvernement, la commune a distribué des masques aux populations, en plus des kits de prévention, constitués des seaux robinets déjà installés dans le centre urbain et les points à forte concentration humaine. Les forces vives intérieures et extérieures aussi se sont jointes à la cause. Jusqu'ici, Diang n'a enregistré aucun cas positif au Covid-19. Le challenge est de maintenir ce statut privilégié, pour la santé de tous et de chacun .

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.