Cameroun: Amélioration de la production locale - Le soutien des Nations unies

Ce sujet et bien d'autres étaient au menu de l'audience que le ministre du Commerce a accordée au responsable Afrique centrale de la Commission économique pour l'Afrique.

Le ministre du Commerce (Mincommerce), Luc Magloire Mbarga Atangana a reçu récemment en audience, Antonio Pedro, directeur du Bureau sous-régional Afrique centrale de la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA). Luc Magloire Mbarga Atangana a alors indiqué que la relance de certaines grandes filières d'exportation comme le cacao, café, poivre, banane, noix de cajou et miel est d'importance. A côté de cela, la mise en place d'un plan spécial céréales, aquaculture et pisciculture est impérative pour une économie nationale soutenue. La question de la création d'une agence de promotion des exportations a également été évoquée.

Antonio Pedro a de prime abord promis d'apporter son soutien au Cameroun en termes de renfoncement de capacités dans la perspective de l'entrée en vigueur de la Zone de libre échange continentale africaine (Zlecaf). Les discussions avec le Mincommerce ont tourné autour des opportunités qu'offre le Covid-19 concernant la production locale dans tous les secteurs-clés, notamment dans les secteurs pharmaceutique et agroalimentaire. « Il est urgent d'inverser la tendance dans l'optique de booster la production tout en inversant la tendance des importations», a-t-il suggéré. D'ailleurs un plan quinquennal est en cours d'élaboration à la CEA et porte sur la transformation structurelle et la création d'emplois avec pour objectif final, le soutien à la stratégie nationale de la Zlecaf dont l'entrée en vigueur est prévue pour 2021 .

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.