Sénégal: Résilience économique et sanitaire - Près de 91 milliards de prêts et conventions de l'Afd signés

Le ministre de l'Economie, du Plan, et de la Coopération, Amadou Hott et le directeur de l'Agence française de développement (Afd) à Dakar ont signé hier, mardi 30 juin, plusieurs conventions de financement pour un total de 138,05 millions d'euros, soit environ 9O milliards 547 millions F.CFA.

Le ministre Amadou Hott, dans son propos, a listé entre autres ententes; la convention de financement du projet de renforcement de la justice civile et commerciale (Jucicom) d'un montant de 20 millions d'euros, soit environ 13,1 milliards F.CFA, dont 12 millions d'Euros (7,8 milliards F.CFA) de prêts et 8 millions d'Euros de subvention, soit environ 5,2 milliards F.CFA.

Dans la même mouvance, il a cité la convention de financement du Projet de Gestion intégrée de l'économie des déchets solides (Promoged) d'un montant de 40 millions d'euros, représentant 26, 2 milliards F.CFA; les avenants relatifs à la restructuration des prêts de politiques publiques à la gouvernance financière et au secteur de l'eau et de l'assainissement pour un montant de 50 720 000 Euros, soit 33,2 milliards F.CFA, tout comme la convention de financement du Programme d'appui au développement de l'éducation du Sénégal: Riposte et résilience face à la Covid-19, pour un montant de 6 millions d'euros, soit environ 3,9 milliards F.CFA.

Au titre des subventions accordées, il s'agit d'études du projet Promoged pour un montant de 0,3 million d'euros, soit environ 196,5 millions F.CFA, de l'organisation des Jeux olympiques de la jeunesse (Joj) prévus au Sénégal en 2022 pour un montant de 0,4 million d'euros soit 262 millions F.CFA, du parc numérique pour un montant de 0,15 million d'euros soit environ 98,2 millions F.CFA, et le renforcement des capacités organisationnelles de l'Office national de l'assainissement (Onas) pour un montant de 0,5 million d'euros soit environ 327,5 millions F.CFA.

Avec ces conventions, l'Afd «vient encore d'octroyer au Gouvernement du Sénégal dans divers secteurs pour un montant total de 1,45 million d'euros, soit environ 949,7 millions F.CFA», fait remarquer le ministre. Cet appui de 90,5 milliards F.CFA, dont plus de 16 millions d'euros (10,4 milliards F.CFA) «sous forme de dons confirme l'excellence des relations entre le Sénégal et la France à travers l'Afd, pivot de cette coopération».

Dans le communiqué conjoint, il est dit que «l'Afd est pleinement mobilisée dans la réponse sanitaire à la crise, le renforcement des capacités de surveillance épidémiologique et le financement des plans nationaux de réponse à la crise au travers de son initiative Santé en Commun, dotée de 1,2 milliards d'euros».

L'ambassadeur de la France, présent à cette signature d'avenants et de conventions de financements prêts et conventions, s'est dit heureux de prendre part à la signature de dix conventions à hauteur de 91 milliards F.CFA tout en insistant sur l'ampleur de mobilisation française en soutien à l'Etat du Sénégal, dans le contexte de la crise de la Covid-19. Et ce, à travers les entreprises, les associations, les services de l'Etat, les opérateurs... qui ont tous répondu présent.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.