Angola: Le CRN attribue un nouveau document aux réfugiés au pays

Luanda — Le Conseil national pour les réfugiés (CRN, sigle en portugais) prépare l'attribution du nouveau document d'identification aux citoyens réfugiés en Angola, en remplacement des déclarations actuelles, des reçus sans crédibilité qui peuvent être falsifiés.

Cette décision figure d'un communiqué final de la deuxième réunion plénière, qui s'est tenue mardi, à Luanda, sous la direction du président de cette organisation, João da Costa Dias, directeur général du Service des migrations et des étrangers (SME).

Le Conseil a également recommandé la création de conditions pour la mise en œuvre de la clause de suppression du statut de réfugié en Angola, et les réfugiés couverts par ce processus sont ceux de nationalité rwandaise, libérienne et sierra-léonaise.

Le CNR a analysé, entre autres, les modèles d'enregistrement des citoyens couverts par la clause d'affectation et les conditions d'adhésion juridique du statut de citoyen étranger en République d'Angola, ainsi que les dates de mise en œuvre et de conclusion du processus.

Selon le coordinateur du Conseil national pour les réfugiés, la situation des réfugiés en Angola doit être réglée le plus rapidement possible, car il s'agit d'une recommandation du chef de l'État.

Le CNR comprend les ministères de l'intérieur, de la Culture, de l'Environnement et du Tourisme, de la Santé, des Affaires étrangères, de la Défense et des vétérans de la patrie, des Finances, de la Justice et des droits de l'homme, de l'Administration du territoire et de la réforme de l'État, de l'Administration publique et de la sécurité sociale, de la famille et de la promotion de la femme, ainsi que le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) en qualité d'observateur.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.