Sénégal: Bracelet électronique - Les précisions du directeur de l'Administration pénitentiaire

1 Juillet 2020

Dans l'émission Balance de Walf Tv, le colonel Jean Bertrand Bocandé, directeur de l'Administration Pénitentiaire a évoqué l'importance du bracelet électronique dans le système judiciaire sénégalais.

« Le bracelet électronique nous aide à lutter contre les cellules qui débordent, autrement dit, le surpeuplement.

Dans un premier temps, il nous permet, avec les détenus provisoires, d'avoir la possibilité de le recevoir au niveau de son pied et de repartir jusqu'au jour de son jugement ».

Par ailleurs, il est d'avis que la délivrance du bracelet sera du ressort du magistrat mais l'avis du détenu va compter.

Ainsi, le bracelet électronique pourrait être reçu par une personne malade, des personnes âgées qui ne peuvent pas supporter un séjour carcéral.

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.