Congo-Brazzaville: Sécurité alimentaire - Bientôt la réalisation du projet Pointe-Noire ville bio

Initié par Jean François Kando, député maire de la ville, président du Conseil départemental et municipal, ce projet vise la production des produits bio à travers des activités de maraîchage qui seront réalisées par des jeunes.

Le projet ville bio ainsi que celui relatif à la création des banques alimentaires sont deux solutions pérennes proposées par Jean François Kando pour maintenir l'élan de solidarité suscité par la crise sanitaire due à la pandémie du coronavirus, lutter contre la pauvreté et permettre aux Ponténégrins de consommer des produits de qualité. Le 20 juin dernier, lors du lancement par le Conseil de l'opération de distribution des kits alimentaires aux personnes démunies, le maire avait invité les élus locaux à réfléchir sur ces deux questions.

Une commission ad hoc a été mise en place à cet effet. «Nous voulons engager les jeunes autour des marécages et autres abords des rivières pour que le maraîchage reprenne sa vivacité d'antan et que nous ayons à Pointe-Noire des produits bio produits par ces jeunes. Cela engage le Conseil. Et le moment venu, nous mettrons tout en musique parce qu'il s'agit de créer des systèmes de la pérennisation des actions humanitaires. La pauvreté est là, réfléchissons donc comment nous allons régler la question de la pauvreté peut-être pas de manière radicale, mais donner des solutions qui peuvent l'atténuer », a-t-il souligné.

Récemment, Jean François Kando a confié Aux Dépêches de Brazzaville que, dans le cadre du projet Pointe-Noire ville bio, des jeunes ont déjà été recensés, les zones où seront réalisées les activités sont connues et que ledit projet sera bientôt lancé.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.