Togo: Le Nord n'est pas oublié

1 Juillet 2020

Le déficit en eau est patent dans le Nord du Togo (Savanes, Kara et Centrale). Un problème pour l'agriculture, mais aussi pour les habitants qui ne disposent pas de quantités suffisantes d'eau potable.

Un projet financé par la Banque islamique de développement (BID), l'UEMOA et l'Etat va permettre d'entreprendre des forages. nLes travaux ont déjà commencé dans certains villages.

Le budget de 6,6 milliards de Fcfa va permettre d'installer des forages à motricité humaine, un réseau d'assainissement et plus de 2.000 latrines.

Les trois partenaires entendent améliorer l'accès à l'eau potable et à l'assainissement dans les zones reculées.

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.