Tunisie: Le Conseil de sécurité des NU adopte le projet tuniso-français de lutte contre le COVID-19

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté, mercredi, à l'unanimité, le projet proposé par la Tunisie et la France relatif à la lutte contre le Covid-19.

Dans un communiqué de presse, la présidence de la République a expliqué que cette adoption "intervient après un long processus de négociations qui s'est poursuivi pendant quatre mois, depuis la présentation de l'initiative dans sa version tunisienne, en mars dernier, aux membres du conseil".

Cette résolution prévoit l'interruption des conflits armés pendant une période bien déterminée et appelle les différents acteurs à une trêve afin de permettre l'acheminement des aides humanitaires.

Selon cette décision onusienne, "les violences et l'instabilité générées par ces conflits peuvent conduire à la prolifération de la pandémie et à la difficulté de contenir ses conséquences". En outre, "ne pas réussir à contenir la pandémie aura des conséquences graves sur la sécurité et la paix internationales".

La résolution réclame aussi l'autorisation des opérations de maintien de la paix à accomplir les missions qui leur sont confiées dans les différentes zones de conflit.

Le projet tunisien avait été accueilli favorablement par le Conseil de sécurité depuis sa proposition par le le président de la République, Kais Saied.

Le chef de l'Etat avait effectué une série de concertations avec des présidents de pays frères et amis avant que la France n'adhère à ce projet et que celui-ci devienne un projet tuniso-français, rappelle la présidence de la République.

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.