Algérie: L'ANPP donnera un nouveau souffle au secteur

Alger — Le ministre de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid a affirmé mercredi à Alger que la création de l'Agence nationale des produits pharmaceutiques (ANPP) donnera "un nouveau souffle" au secteur.

Présidant l'inauguration du nouveau siège de l'ANPP, sis à Chéraga (ouest de la capitale), M. Benbouzid a souligné que la création de ce genre de structures et la création d'un ministère de l'industrie pharmaceutique "permettront à l'Etat d'accorder davantage d'importance à un secteur stratégique".

Elle sera appelée, entre autres, à effectuer des expertises et des évaluations, en sus de l'inspection des unités de production et de distribution.

L'Agence sera chargée aussi de prendre ou de demander aux autorités compétentes de prendre les mesures nécessaires visant à préserver la santé publique lorsqu'un produit pharmaceutique ou un dispositif médical présente ou est soupçonné de présenter un danger pour la santé publique,

Ces missions étaient confiées auparavant au laboratoire national de contrôle des produits pharmaceutiques (LNCPP), dont le personnel a été intégré à l'ANPP nouvellement créée.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.