Algérie: Hydrocarbures - Réduction de 50% des dépenses de Sonatrach sans impacter l'activité de production

Alger — La compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach a procédé à la réduction de son plan d'investissement et de ses dépenses de 50 % durant les derniers mois, suite aux instructions du gouvernement, a indiqué mercredi à Alger le P-dg de Sonatrach, Toufik Hakkar.

Lors d'un point de presse en marge de la cérémonie de signature de plusieurs accords de coopérations avec la compagnie énergétique italienne Eni, M. Hakkar a fait savoir à propos des projets futurs de Sonatrach, notamment dans le contexte de recul des prix du pétrole et du gaz suite à la crise du Covid-19, que la compagnie nationale a procédé à la réduction de 50 % de ses dépenses et à la révision de son plan d'investissement sans impacter l'activité de production.

Selon M. Hakkar, cette réduction sera compensée à travers des partenariats afin de partager les coûts de certains projets. Cela nécessite, a-t-il dit, le développement de partenariats dans l'exploration et la production dans le cadre de la nouvelle Loi des hydrocarbures."Cette loi nous donne l'occasion de discuter et de proposer certains projets à nos partenaires. Nous avons déjà signé plusieurs accords de partenariat avec de grandes entreprises pour partager les risques liés à l'exploration et à la production", a rappelé le P-dg de Sonatrach.

Selon lui, le but est d'assurer la sécurité énergétique du pays sur les moyen et long termes dans le but de renouveler les réserves du pays en hydrocarbures.Par ailleurs, le même responsable a assuré que la révision des différents projets n'a pas touché le secteur de la pétrochimie pour lequel l'investissement est maintenu, notamment à travers les partenariats. Cela s'ajoute à la poursuite des projets d'énergie renouvelable tels que celui sur le site de Bir Rebaa Nord (en partenariat avec Eni) de 10 MW, ainsi que la prochaine réalisation d'un projet de 20 MW au niveau du site Menzel Ledjmet Nord (MLN).

Pour rappel, le président Abdelmadjid Tebboune avait instruit en avril dernier le groupe Sonatrach de réduire, de 14 à 7 milliards de dollars, les charges d'exploitation et les dépenses d'investissement afin de préserver les réserves de change.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.