Maroc: Journée internationale du parlementarisme

Le bureau de la Chambre des représentants souligne avec fierté l'importance accordée par S.M le Roi Mohammed VI à l'Institution parlementaire

Le bureau apprécie hautement les efforts des membres de la Chambre durant la crise sanitaire et salue l'esprit de consensus national

Le bureau de la Chambre des représentants a tenu mardi 30 juin sous la présidence du président de la Chambre, Habib El Malki, sa réunion hebdomadaire consacrée au contrôle et à la législation.

Au début de la réunion, le président de la Chambre et les membres du bureau ont rappelé l'importance du moment historique que le monde vit à l'occasion de la Journée internationale du parlementarisme, un moment qui célèbre les processus de construction et de lutte démocratique et reflète la volonté des peuples de réaliser la liberté, l'égalité et le développement durable.

Le bureau de la Chambre a également rappelé avec fierté l'importance accordée à l'institution parlementaire par S.M le Roi Mohammed VI qui a consacré, dans ses discours depuis son accession au trône, une bonne partie de ses orientations pour que le Parlement puisse s'élever au sommet du système démocratique dans le cadre d'une pratique parlementaire créative à même de refléter son engagement d'être plus proche du Maroc profond et à l'écoute attentive de ses aspirations et des préoccupations des citoyens.

Cette institution constitutionnelle, comme l'a précisé le message de S.M le Roi aux membres des deux Chambres du Parlement à l'occasion du cinquantenaire du Parlement, a réalisé « des acquis positifs durant plus d'un demi-siècle », ce qui a permis que « notre pays a réussi à consolider les fondements de la démocratie représentative ». Et « le Parlement s'est acquitté de cette mission en s'affirmant, tout au long de son parcours, comme un espace pour la formation des élites politiques nationales et un cadre de débat, d'échange et de divergence d'opinions, que ce soit avec le gouvernement ou entre majorité et opposition ».

Le bureau de la Chambre a également saisi cette occasion pour évoquer ce que le Parlement a réalisé pendant la crise sanitaire du Covid-19 en répondant aux aspirations des citoyens par le contrôle permanent du gouvernement ou en adoptant des législations dictées par les circonstances exceptionnelles de la crise.

Le président et le bureau de la Chambre ont ,par ailleurs, salué l'esprit patriotique dont tous les Marocains ont fait preuve et l'esprit de solidarité et de fraternité qui a caractérisé leur comportement et celui de tous les membres de la Chambre des représentants, tout en évoquant les défis posés pour promouvoir les secteurs sociaux et le système de santé et pour atteindre l'égalité et la dignité. Ils ont souligné que le Parlement occupe une place centrale dans cet effort national à travers les outils constitutionnels dont il dispose dans les domaines de la législation, du contrôle et de l'évaluation des politiques publiques.

Le président et toutes les composantes politiques du bureau de la Chambre des représentants ont exprimé leur fierté et leur appréciation des responsabilités qui leur incombent au service de l'institution législative et au service des intérêts suprêmes de la nation, soulignant leur souci de poursuivre leur noble mission avec tous les efforts et l'abnégation nécessaires.

Concernant le contrôle parlementaire, le bureau de la Chambre a organisé et fixé l'ordre du jour de la session hebdomadaire consacrée aux questions orales qui aura lieu le 6 juillet 2020.

Il a également examiné et transmis aux commissions permanentes compétentes un ensemble de textes législatifs. Il s'agit en l'occurrence du projet de loi relatif au statut des Chambres de commerce, d'industrie et de services, qui a été transmis à la commission des secteurs productifs. Le bureau de la Chambre a transmis à la même commission une proposition de loi relative à la création d'une Banque alimentaire et à la commission de l'intérieur, des collectivités territoriales, de l'habitat et de la politique de la ville trois propositions organiques relatives aux régions, aux préfectures et provinces et aux collectivités territoriales.

S'agissant des missions d'information, le bureau de la Chambre a examiné le bilan des travaux des commissions concernant ce sujet et débattu sur un ensemble de remarques procédurales en relation avec les dispositions régissant ces missions dans le règlement intérieur de la Chambre des représentants. A cet effet, il a décidé, compte tenu des circonstances exceptionnelles qui ont empêché la finalisation de ses rapports, de prolonger la période de dépôt des rapports jusqu'à la fin de la session en cours.

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.