Algérie: La gouvernement approuve la création d'un organe de relance du barrage vert

Alger — Le gouvernement, réuni mercredi sous la présidence du Premier ministre, Abdelaziz Djerrad, a adopté un projet de décret exécutif portant création d'un organe de coordination de la relance du Barrage vert et de la lutte contre la désertification.

Le projet de texte, présenté par le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, entre dans le cadre de la relance et la réhabilitation du Barrage vert, avec la mise en place d'un dispositif permanent chargé de la préparation, la concrétisation et du suivi permanent de cette opération, précise un communiqué des services du Premier ministre.

Il s'inscrit, notamment, dans la politique de décloisonnement sectoriel décidé par le gouvernement en vue d'assurer la cohérence nécessaire dans l'élaboration et la gestion des politiques publiques.

Selon l'exposé du ministre, la lutte contre la désertification est en réalité une lutte contre la pauvreté, à travers la protection des ressources naturelles, l'adaptation aux changements climatiques, le développement rural intégré et la promotion de l'économie forestière au profit d'un développement local durable, base de toute sécurité alimentaire.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.