Cameroun: La Guinée Equatoriale suspend la construction d'un mur à la frontière avec le Cameroun

Le président du Cameroun Paul Biya (g.) et Le président de la Guinée Équatoriale Teodoro Obiang (dr.)

Les deux pays étaient en froid depuis la décision de Malabo d'ériger un mur entre les deux pays. La Guinée Equatoriale va suspendre les travaux de construction du mur.

Les tensions ont atteint leur plus haut point, lorsque la Guinée Equatoriale a unilatéralement entrepris d'ériger un mur à la frontière qui la sépare du Cameroun. Les travaux de construction de ce mur de séparation, long de 189 kilomètres et dont la Guinée Equatoriale a toujours nié l'existence, sont désormais suspendus. C'est la plus importante annonce de la rencontre entre les ministres de la Défense des deux pays, réunis les 29 et 30 juin 2020 à Yaoundé.

Les participants au sommet se sont concertés sur les modalités de collaboration et d'actions sécuritaires à la frontière commune.

Le mur de la discorde

Les tensions ont atteint leur plus haut point, lorsque la Guinée Equatoriale a unilatéralement entrepris, en juillet 2019, d'ériger un mur sur la frontière commune.

À l'époque, Yaoundé avait accusé la Guinée Equatoriale d'avoir empiété sur son territoire, ce qu'avait démenti Malabo. Les tensions avaient été ravivées quand Malabo a entrepris la construction de miradors au même endroit, d'après une publication en juin, du quotidien d'Etat camerounais Cameroon Tribune.

Joseph Beti Assomo, le ministre de la Défense du Cameroun a salué la décision de la suspension des travaux de construction du mur qui, selon lui, va davantage consolider les liens entre le Cameroun et la Guinée Equatoriale.

"Ces derniers mois, des incompréhensions se sont multipliées sur ces travaux de fortification par nos frères, le long de la frontière terrestre. Les nouvelles qui nous parviennent portent sur la suspension des travaux, ce qui nous permet désormais de travailler sereinement", espère le ministre camerounais.

La zone frontalière de la Guinée équatoriale, du Cameroun et du Gabon, appelée zone des trois frontières, est une plaque tournante des échanges commerciaux, mais aussi de trafics.

La décision de la construction du mur prise en 2019 par Malabo avait surpris. D'autant que les États de la Communauté Économique et Monétaire de l'Afrique Centrale (CEMAC), prônent la libre circulation des personnes et des biens.

Porte d'entrée en Guinée Equatoriale

La question de la libre circulation a toujours été une pierre d'achoppement entre le Cameroun et la Guinée Equatoriale. Malabo estime que le Cameroun est la porte d'entrée de nombreux ressortissants d'Afrique de l'Ouest qui transitent par ce territoire pour se retrouver illégalement en Guinée Equatoriale.

Leandro Bekale Nkogo, ministre de la Défense de la Guinée Équatoriale, a fait part de quelques propositions, qui selon lui pourraient contribuer au renforcement du dialogue et la sécurité le long de la frontière.

"Il s'agit de mettre en place des mécanismes qui visent à encourager et à promouvoir la qualité des relations de nos deux peuples le long de la frontière, ainsi que la lutte contre la piraterie maritime, du banditisme au niveau des frontières et de l'immigration clandestine", souligne le ministre Leandro Bekale Nkogo.

Par le passé, le Cameroun et la Guinée Equatoriale ont tenu des rencontres similaires sans véritablement s'accorder. Les populations espèrent que le sommet bilatéral qui vient de se tenir à Yaoundé aura plus d'effets que les précédents.

A La Une: Construction

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.